Claustrophobie : même pas peur des endroits fermés !!!

 

Rester enfermé, de surcroit dans un lieu sans fenêtre, avec un plafond bas, plutôt exigu…
Wahou, ça vous fait réagir, votre corps vous envoie des signaux qui vous indiquent que vous avez peur, que vous êtes mort de trouille !!!
Alors, peut-être, êtes-vous claustrophobe (claustro, pour les intimes…) ?
Que se passe t-il ? Pourquoi ? Comment ?
Autant de questions qui vous traversent l’esprit et pour lesquelles je vais vous apporter une réponse !

La Claustrophobie, de quoi s'agit-il exactement ?

La claustrophobie est une peur de l’enfermement, des endroits clos.
En effet, si prendre l’ascenseur, descendre dans le métro, vous retrouver dans des petits espaces comme la cave, le grenier et même les toilettes vous angoisse, c’est que souffrez probablement de claustrophobie !
Cela peut paraître complètement anodin pour la plupart d’entre vous, mais pour d’autres, il s’agit d’un véritable défi !
En d’autres termes, cela vous arrive lorsque l’espace dans lequel vous vous trouvez n’offre aucune issue de secours…
Là, c’est le Drame…! [lol]
Et en même temps, il ne faut pas confondre l’agoraphobie et la claustrophobie.
En effet, l’agoraphobe a peur des grands espaces et des lieux publics, contrairement au claustro qui lui appréhende les lieux petits, fermés.

Les causes de la Claustrophobie ?

Théorie classique

Les causes de la claustrophobie seraient propres à chacun.
Elle pourrait trouver sa source, dans une situation traumatisante, une relation étouffante avec un proche…
Et en même temps, à quoi cela vous sert de savoir si c’est en 1987 ou en 2017, lorsque vous avez cru que vous alliez mourir enfermé dans les toilettes de chez tata Suzanne ou bien ?…
On s’en fiche !
Ce n’est pas ça qui règlera concrètement votre problème de métro, d’avion, de toilettes…

Théorie actuelle des neurosciences

La claustrophobie, comme toutes les phobies, est due à une alarme « Danger de Mort » du cerveau reptilien.
Elle est à l’origine d’une association sensorielle entre la perception de la peur de l’enfermement et la perte de conscience accidentelle.
Pour plus de détails, consultez « la théorie moderne des phobies »

Comment reconnaitre la Claustrophobie ?

Encore une fois, la Claustrophobie est un dysfonctionnement du cerveau reptilien.
La personne se rend bien compte que sa réaction n’est pas normale mais elle veut absolument avoir le contrôle.
Or comme toutes réactions émotionnelles incontrôlables, il est impossible d’agir directement dessus, comme par enchantement.
En effet, votre corps va vous alerter, en vous envoyant des sensations physiques désagréables.
Vous pourrez ressentir une sensation d’étouffement, des bouffées de chaleur, des palpitations, la gorge qui serre, des maux de tête, de ventre, des fourmillements…
Bien entendu, la liste n’est pas exhaustive…

Vos pensées vont établir un vrai scénario catastrophe lorsque vous serez face à l’événement troublant…
Du style : « je ne pourrai jamais sortir de là », « je vais étouffer », « je vais faire un malaise », « je risque de ne pas survivre »…

La plupart du temps, vous adoptez une petite stratégie d’évitement…
Vous allez tout faire pour ne pas vous confronter à la situation stressante !
Du coup, vous allez prendre les escaliers pour éviter l’ascenseur (en même temps, ça vous permet de faire un peu de sport… Positive attitude, quand tu nous tiens !).
Bref, vous allez continuellement vous trouver des excuses…
Mais ça ne règlera pas votre souci !

Des solutions pour vaincre la Claustrophobie ?

Avec quelques stratagèmes, on peut contourner la claustro…

Accepter sa peur

Comme on l’a vu tout à l’heure, au lieu d’éviter la situation, vous pouvez tenter de vous confronter à la situation et dédramatiser, essayer de vous convaincre que ce qu’il vous arrive n’est ni grave, ni dangereux…
Cela revient à distinguer la peur du danger !
D’ailleurs, c’est ce que propose les thérapies comportementales et cognitives.
En revanche, ce n’est pas facile de lutter contre les mécanismes de défense de votre cerveau reptilien !
Je vous rappelle qu’il croit que vous allez mourir alors c’est chaud de le berner, cela ne fera pas sans difficultés…

Exercices de respiration

Je vous propose un exercice de sophrologie afin de vous détendre un maximum et relativiser.

Dans un premier temps, vous allez ralentir la respiration : inspirez sur 3 temps, puis expirez sur 3 temps, et allongez l’expire.
Ensuite, inspirez sur 4 temps, et expirez sur 4 temps, etc…
Cet exercice va permettre de ralentir le système et s’avèrera efficace en seulement quelques secondes.
Pourquoi ne pas l’essayer de manière régulière, hein ?

Éviter les excitants

Quand vous savez que vous allez rencontrer une situation qui va vous mettre en transe, je vous recommande d’éviter certaines boissons comme le café ou encore les boissons énergisantes.

En effet, elles affectent :
– l’humeur
– la fonction cardiaque
– la capacité de concentration

Misez plutôt sur des boissons plus relaxantes, calmantes… comme une tisane.

Se distraire

De plus, si vous êtes obligé d’aller dans ce lieu (notamment pour des raisons professionnelles) comme le métro, l’avion, vous pouvez trouver des moyens pour vous distraire sur place.
En effet, vous pouvez lire, écouter de la musique, compléter des grilles de Sudoku ou encore entamer une conversation avec une personne qui se trouve là !

Faire une activité physique

Enfin si le lieu s’y prête, vous pouvez vous mettre en jambe (ou plutôt faire une micro activité physique).
Ainsi vous pourrez faire quelques pas, sauter sur place (par exemple, au toilette) ou autres…
Je fais confiance à votre imagination ; vous trouverez bien des idées pour vous dégourdir les jambes…
Et du coup, votre cerveau !
Il s’agit d’intervenir sur la sécrétion de sérotonine et de la noradrénaline qui elles, jouent un rôle important dans les troubles de l’humeur.
Votre cerveau se focalisera sur autre chose que l’élément déclencheur de votre peur !

Si ces petits trucs et astuces n’ont pas suffit à calmer cette angoisse oppressante que vous ressentez dans les lieux exigus, il est temps d’activer l' »artillerie lourde », j’ai nommé NERTI.
NERTI, la solution naturelle, simple, efficace, rapide et surtout définitive pour vous libérer de la claustrophobie !

 

NERTI, la solution pour se libérer de la Claustrophobie !!!

Marre d’être le jouet de vos émotions ?
Si vous en avez assez de composer avec votre mal-être, je vous invite à vous intéresser à la méthode NERTI !

En effet, libérez-vous de vos traumatismes inconscients le plus simplement et naturel possible !
Contrairement aux autres thérapies, vous allez faire comprendre de manière simple à votre cerveau reptilien (qui lui croit que vous allez mourir) que tout est ok pour vous !
Car lui, il sonne l’alarme « ATTENTION : DANGER IMMINENT ! ».
Il vous envoie des signaux, des sensations physiques hyper désagréables.
C’est pour cela que vous pouvez ressentir des palpitations, la gorge qui serre, des maux de tête, des maux de ventre, des fourmillements…

NERTI, c’est une méthode de libération émotionnelle, une méthode efficace pour se détacher de ses peurs.
Ainsi vous apprenez à vous libérer en toute autonomie, par le biais d’une plateforme en ligne et à l’aide de vrais coachs (des humains) !

▶ N’AYEZ PLUS PEUR DE VOUS RETROUVER DANS DES ENDROITS FERMÉS ET EXIGUS, DE MANIÈRE RAPIDE, EFFICACE ET DÉFINITIVE GRACE À NERTI !

En conclusion,

La claustrophobie est assurément très handicapante, de part ses effets directs, comme les sensations physiques désagréables et aussi cette forte envie de fuite, d’évitement de situations banales…
Si vous souhaitez redevenir libre de vos faits et gestes, aller où vous voulez, quand vous le voulez, il est très simple de le faire, grâce à NERTI.
NERTI va directement éliminer l’origine de la réaction phobique, et produire ainsi une disparition instantanée de la claustrophobie.
Pour cela, il suffit de se focaliser sur vos sensations physiques qui se manifestent lors d’une angoisse.
Cette disparition est définitive car le cerveau reptilien fait une nouvelle expérience qui change sa perception.

Pour en savoir plus sur la méthode NERTI inscrivez-vous à l’atelier vidéo en remplissant le formulaire ci-dessous :

Nous respectons votre vie privée : votre adresse ne sera jamais divulguée à un tiers. En remplissant ce formulaire, vous acceptez de recevoir nos offres et notre newsletter. Un lien de désinscription est inséré à la fin de chacun de nos emails. Pour notre politique de confidentialité : cliquez dans le footer de cette page.

Lisez un article qui devrait vous intéresser :
Miroir : les autres vous permettent de mieux vous connaitre

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Dites-moi à quelle adresse
vous envoyer votre accès à

l'atelier Gratuit :

"Libérez-vous
de vos émotions incontrôlables"