Encore une autre phobie dont le nom et peut-être même l’existence doit vous échapper. L’amaxophobie décrit la peur de conduire un véhicule. L’amaxophobe peut, par contre, emprunter les transports en commun ou voyager à bord d’un véhicule ne lui pose pas problème tant qu’il n’a pas à conduire. D’autres amaxophobes, par contre, peuvent avoir peur du seul fait de se retrouver dans une voiture.

Que signifie l’amaxophobie ?

La peur excessive de la conduite se traduit souvent par la peur d’apprendre à conduire. Les amaxophobes montrent en effet une certaine réticence à apprendre de nouvelles choses, à modifier ou à changer ses habitudes. Ce sont des personnes dépendantes qui ne veulent pas perdre ce manque d’autonomie. On pense alors qu’elles ont eu un attachement maternel excessif qui les a conduit à cette dépendance dans l’enfance et qui pourrait expliquer leur amaxophobie. Ils ne veulent pas être autonomes.

Enfin, l’amaxophobie se traduit aussi par une absence de confiance en soi. L’amaxophobe peut ne pas croire suffisamment en lui-même, au point de penser ne pas être bon conducteur.

Comment reconnaître l’amaxophobie ?

L’amaxophobe ressent de l’angoisse lorsqu’il se retrouve dans une situation qui peut déclencher sa phobie. Il n’arrive pas à prendre le volant ou à apprendre à conduire à cause de celle-ci; dans certains cas, il n’arrive pas à conduire dans certains endroits comme l’autoroute.

La patient peut avoir les mains moites et même trembler de tout son corps.
Des symptômes qui ne l’aident pas s’il essaie de conduire. L’amaxohobie impacte ainsi sur sa vie quotidienne car il devra un jour ou l’autre se retrouver en situation de conduite.
Sa vie sociale peut en souffrir car il demandera à ses proches de le conduire où il voudra puisqu’il refusera de prendre son propre véhicule. Cela le conduira à devenir ce que les jeunes appellent aujourd’hui « un boulet » et pourrait détruire sa vie sociale.

Les origines de l’amaxophobie

Théorie classique

Dans certains cas, un amaxophobe pourrait aussi avoir assisté à un accident de la route ou en avoir été victime, dans le passé. Il en aurait gardé un traumatisme qui l’a conduit à avoir peur de conduire une voiture. Il se pourrait qu’il ait perdu un être cher. L’amaxophobie pourrait aussi résulter du fait d’avoir vu des accidents dans certains films ou séries télé. Ces scènes peuvent être réalistes au point de marquer l’esprit et d’engendrer cette phobie.

Théorie actuelle des neurosciences

L’amaxophobie, comme toutes les phobies est due à une alarme « Danger de Mort » du cerveau reptilien.
Elle est à l’origine d’une association sensorielle entre la perception de la peur de conduire et une perte de conscience accidentelle.
Pour plus de détails, consultez « la théorie moderne des phobies »

Se libérer de l’amaxophobie !

Thérapies classiques :

Pour vaincre l’amaxophobie, une prise de conscience de la personne qui en souffre est d’abord nécessaire. Ensuite, le patient peut passer par certaines thérapies comme la Gestalt thérapie.

En revanche, aucune thérapie ne donne de résultats instantanés et définitifs face à la peur de conduire !

Méthode NERTI :

Et puisque nous parlons de moyen efficace, faites connaissance avec la méthode NERTI, votre anti-amaxophobie par excellence !
NERTI va directement éliminer l’origine de la réaction phobique, et produire ainsi une disparition instantanée de l’amaxophobie.
Retrouvez la joie de conduire !

Pour en savoir plus sur la méthode NERTI, inscrivez-vous à l’atelier vidéo en remplissant le formulaire ci-dessous :

Nous respectons votre vie privée : votre adresse ne sera jamais divulguée à un tiers. En remplissant ce formulaire, vous acceptez de recevoir nos offres et notre newsletter. Un lien de désinscription est inséré à la fin de chacun de nos emails. Pour notre politique de confidentialité : cliquez dans le footer de cette page.

 

Dites-moi à quelle adresse
vous envoyer votre accès à

l'atelier Gratuit :

"Libérez-vous
de vos émotions incontrôlables"