Certaines personnes ont peur de la foule, d’autres craignent le fait de parler en public (…). Enfin on retrouve des individus qui sont carrément anthropophobes, ce qui signifie qu’ils craignent les gens. L’anthropophobie est une forme de phobie sociale qui peut devenir très handicapante.

Comment reconnaitre l’anthropophobie (la peur des gens) ?

L’anthropophobie caractérise la crainte exagérée et sans raison des gens.

La personne qui en souffre peut ressentir une peur intense dès qu’on l’aborde. Elle ne s’aime pas, surtout sur le plan physique, et tremble en présence de gens. Comme elle a peur, son corps lui envoie des signaux physiques : son cœur peut battre plus vite, elle peut ressentir des douleurs abdominales et même être prise de diarrhées soudaines….

Elle ne fait pas de distinction entre les gens, leur apparence, leur statut social ou leur âge.

Certains anthropophobes ont toutefois peur d’une certaine catégorie de personnes. Ils craignent particulièrement les enfants, les personnes ivres, les personnes de petite taille, etc…

Les origines de l’anthropophobie ?

Théorie classique

L’anthropophobie trouverait son origine à l’adolescence, une période durant laquelle on passe de l’enfance à l’âge adulte.
Cette période se caractérise par une grande vulnérabilité et une envie de solitude qui pourrait conduire à ce trouble psychologique de la personnalité.

Les anthropophobes auraient été maltraités physiquement et psychologiquement par leurs parents, leurs proches ou leurs camarades de classe quand ils étaient enfants.

Ils s’isolent et finissent par craindre la présence des autres. Ils n’aiment que leur propre compagnie.

Théorie actuelle des neurosciences

L’anthropophobie comme toutes les phobies est due à une alarme « Danger de Mort » du cerveau reptilien.
Elle est à l’origine d’une association sensorielle entre la perception de peur des gens et une perte de conscience accidentelle.
Pour plus de détails, consultez « la théorie moderne des phobies »

Se libérer de son anthropophobie !

Thérapies classiques :

Pour guérir de l’anthropophobie, les thérapies cognitivo-comportementales et la psychothérapie sont  souvent conseillées.
L’homéopathie, l’hypnose ou encore la kinésithérapie peuvent atténuer les effets de cette peur démesurée des gens.
Malheureusement aucune des ces thérapies ne donnent de résultats instantanés et définitifs.

Méthode NERTI :

NERTI va directement éliminer l’origine de la réaction phobique, et produire ainsi une disparition instantanée de l’anthropophobie.
Cette disparition est aussi définitive car le cerveau reptilien fait une nouvelle expérience qui change sa perception.
Tout comme il est impossible de recommencer à croire au père Noël quand on a compris qu’il n’existait pas.

Pour en savoir plus sur la méthode NERTI, inscrivez-vous à l’atelier vidéo en remplissant le formulaire ci-dessous :

Nous respectons votre vie privée : votre adresse ne sera jamais divulguée à un tiers. En remplissant ce formulaire, vous acceptez de recevoir nos offres et notre newsletter. Un lien de désinscription est inséré à la fin de chacun de nos emails. Pour notre politique de confidentialité : cliquez dans le footer de cette page.

 

Dites-moi à quelle adresse
vous envoyer votre accès à

l'atelier Gratuit :

"Libérez-vous
de vos émotions incontrôlables"