La constipation peut être traumatisante. Certaines personnes peuvent en avoir peur au point de développer une phobie. Il s’agit de l’apopathodiaphulatophobie, la peur irrationnelle d’être constipé. Comment se manifeste-t-elle et comment en guérir ?

Que signifie l’apopathodiaphulatophobie ?

Il s’agit d’une obsession d’ordre digestif, intestinal et anal. Elle se traduit par une peur exagérée d’être constipé. Ce terme vient du grec « apó » qui veut dire « éloignement », « páthos » qui signifie « souffrance », « diá » qui veut dire « à travers » et « phulássô » qui signifie garder. Évidemment, à ces mots suit le terme « phobos » qui représente la peur.
En d’autres termes, la personne qui souffre d’apopathodiaphulatophobie n’aime pas garder des choses en soi, littéralement dans son corps.

Comment reconnaitre l’apopathodiaphulatophobie ?

Elle a donc peur de la constipation. Pour l’anticiper, elle ingère trop de café et/ou se gave de produits laxatifs qui provoquent des diarrhées courantes et conduisent même à d’autres maladies telles que la mélanose rectocolique. Toutefois, il est utile de préciser que l’apopathodiaphulatophobie ne représente pas une maladie mais plutôt un symptôme qui suit une pathologie ou un mauvais régime alimentaire.

Il fait des va-et-vient incessants aux toilettes et a peur lorsqu’il y a trop de personnes faisant la queue devant celles-ci.

Les origines de l’apopathodiaphulatophobie ?

Théorie classique

Cette phobie serait provoquée par un traumatisme lié à l’enfance. La plupart des personnes qui en souffrent auraient subi des abus lorsqu’ils étaient enfants.
L’apopathodiaphulatophobie peut affecter sur la qualité de leur vie et même les rendre dépressifs.

Théorie actuelle des neurosciences

L’apopathodiaphulatophobie, comme toutes les phobies, est due à une alarme « Danger de Mort » du cerveau reptilien.
Elle est à l’origine d’une association sensorielle entre la perception de la peur irrationnelle d’être constipé et de la perte de conscience accidentelle.
Pour plus de détails, consultez « la théorie moderne des phobies »

Se libérer de son apopathodiaphulatophobie !

Thérapies classiques :

Pour traiter l’apopathodiaphulatophobie, certaines thérapies préconisent d’en découvrir l’origine, il faut faire un grand travail sur soi à travers une longue psychothérapie.

Et parce que les phobies se traitent le plus souvent grâce à une confrontation, la thérapie cognitivo-comportementale serait l’un des traitements qui donneraient le plus d’effets notoires.

Mais aucune thérapie classique ne donne de résultats instantanés et définitifs.

Méthode NERTI :

NERTI va directement éliminer l’origine de la réaction phobique, et produire ainsi une disparition instantanée de l’apopathodiaphulatophobie.
Cette disparition est aussi définitive car le cerveau reptilien fait une nouvelle expérience qui change sa perception.
Comment croire à nouveau au père Noël quand on sait qu’il n’existe pas !
C’est la même chose pour votre cerveau, après une séance NERTI, il ne croira plus qu’il y a danger de mort (donc plus d’angoisse) quand il sera au contact de ce qui vous stressait !

Pour en savoir plus sur la méthode NERTI inscrivez-vous à l’atelier vidéo en remplissant le formulaire ci-dessous :

Nous respectons votre vie privée : votre adresse ne sera jamais divulguée à un tiers. En remplissant ce formulaire, vous acceptez de recevoir nos offres et notre newsletter. Un lien de désinscription est inséré à la fin de chacun de nos emails. Pour notre politique de confidentialité : cliquez dans le footer de cette page.

 

Dites-moi à quelle adresse
vous envoyer votre accès à

l'atelier Gratuit :

"Libérez-vous
de vos émotions incontrôlables"