L’autisme est un trouble envahissant du développement que l’on peut généralement diagnostiquer à l’enfance. On peut le dépister à l’âge de deux ans. L’autisme se distingue par des difficultés dans les interactions sociales et dans la communication. Ainsi, la personne autiste présente des comportements sociaux anormaux.

Définissons l’autisme !

L’OMS classe l’autisme parmi les troubles envahissants du développement. Il se manifeste par des perturbations dans les interactions sociales mais aussi dans la communication. Il entraîne une perte d’intérêt pour le monde ou alors un intérêt répétitif pour celui-ci. Lorsqu’on souffre d’autisme, on ne manifeste pas de grand intérêt pour le monde. On peut aussi avoir une certaine restriction au niveau des centres d’intérêt. L’autisme, au même titre que le syndrome d’Asperger ou celui de Rett, est un trouble du spectre autistique (TSA). Il concerne près d’un enfant sur 68 et ses symptômes se manifestent avant l’âge de deux ans. Les garçons sont plus fréquemment touchés par l’autisme que les filles. Et il peut aussi arriver que les personnes atteintes manifestent une déficience mentale.

Qu’est-ce qui provoque l’autisme ?

Selon certaines recherches, les patients autistes ont des différences structures et chimiques dans leur cerveau. Cela peut expliquer l’autisme, mais ce n’est pas vraiment certain. Certains jugent que l’hérédité pourrait avoir un lien avec l’autisme. Des études réalisées chez des jumeaux identiques indiquent que si l’un est autisme, l’autre a 90% de chances de l’être aussi. On estime aussi l’existence de gènes conduisant une certaine prédisposition à ce trouble. D’un autre côté, certains faits durant la grossesse peuvent aussi expliquer l’autisme. Un fœtus exposé à des toxines ou à des polluants peut causer l’autisme à l’enfance. De même, une maladie chez la mère, un petit poids à la naissance ou encore des difficultés durant l’accouchement pourraient en être à l’origine.

Comment se manifeste l’autisme ?

Pour ceux qui connaissent le sujet, l’autisme se manifeste en premier lieu par une incapacité à interagir sur le plan social. L’autisme apparaissant chez les enfants âgés de moins de deux ans, les symptômes s’observent à cet âge. Le plus évident est celui du manque de réaction de la part des bébés et nourrissons. Ils ne suivent pas les autres des yeux ou ne les regardent tout simplement pas. Ils ne comprennent pas non plus le langage personnel ou l’expression du visage. Ils ont des difficultés à parler. Ils ne babillent pas et ne savent pas assembler des mots à l’âge de deux ans. Lorsqu’ils y parviennent en étant plu âgés, ils peuvent éprouver certaines difficultés. Ainsi, ils amorcent les discussions, s’isolent socialement.

Traiter l’autisme

L’autisme ne se guérit pas mais se traite. On peut en atténuer certains symptômes, surtout ceux qui nuisent à la personne autiste. La thérapie cognitivo-comportementale est utilisée à cette fin. Elle sert à modifier les comportements du patient autiste. Les soins psychiatriques sont aussi efficaces. Les enfants apprennent à parler et à se socialiser. Il est préférable d’opter pour un traitement à long terme. Cela améliore la socialisation du patient avant d’arriver à l’âge adulte.

Dites-moi à quelle adresse
vous envoyer votre accès à

l'atelier Gratuit :

"Libérez-vous
de vos émotions incontrôlables"