La schizophrénie est un trouble psychologique très fréquent. Cette psychose a été définie par le scientifique Bleuler il y a 107 ans. On estime que près de soixante millions d’individus dans le monde sont schizophrènes. Comment se manifeste ce trouble ? Qu’est-ce qui le caractérise ?

Ce qu’est la schizophrénie

La schizophrénie est un trouble psychologique grave et chronique touchant des millions de personnes dans le monde entier. Elle figure parmi les troubles mentaux les plus courants et s’avère très complexe. La schizophrénie a la faculté de perturber voire modifier le comportement, les pensées ou encore les réactions d’une personne. Le trouble mental sévère qu’elle provoque s’accompagne de délires, de troubles du comportement, de paranoïa et même d’hallucinations. Ainsi, l’individu qui en souffre peut entendre des voix, voir des choses qui n’existent pas réellement. En général, la schizophrénie survient à l’adolescence. Les individus entre 15 et 25 ans ont le plus de chance de la contracter. On associe aussi la schizophrénie à une déconnexion avec la réalité. Un individu sur cent en souffre actuellement.

Comment la schizophrénie se manifeste

Les principaux symptômes de la schizophrénie sont les hallucinations et la paranoïa. Toutefois, chaque personne atteinte peut présenter divers symptômes. Ces symptômes apparaissent généralement de manière progressive. Ils peuvent être positifs ou négatifs. Les symptômes positifs sont ceux que l’on voit le plus de l’extérieur. Leur manifestation peut en impressionner certains. Les hallucinations sensorielles, c’est-à-dire le fait d’entendre ou de voir des choses qui n’existent pas, en font partie. Les délires et la paranoïa en sont également des exemples. Les symptômes dits négatifs sont souvent d’ordre social. Cela signifie que la personne se retire de la société, se tient à l’écart. Elle s’isole et ne sait plus démontrer d’affection. Elle finit même pour ne plus ressentir de l’intérêt pour le monde qui l’entoure. Enfin, on constate également des symptômes dissociatifs qui se caractérisent par une pensée et un comportement désorganisés. Ils amènent le sujet schizophrène à tenir des discours incohérents et à ressentir ou exprimer des émotions contradictoires. Les problèmes de mémoire, de concentration, les confusions ainsi que les mouvements répétitifs s’ajoutent aussi à ces symptômes.

Les causes de la schizophrénie

Pour l’heure, les causes exactes de la schizophrénie n’ont pas encore été découvertes. Toutefois, on avance deux facteurs principaux dont l’environnement et la génétique. Selon les scientifiques, il est possible de contracter la schizophrénie si un parent proche en est atteint. Par exemple, les chances d’en être atteint sont de 40% chez une personne dont les deux parents en souffrent. Elles sont de 13% lorsque seul un des parents est schizophrène. Elles représentent seulement 1% dans la population. Les premiers symptômes de la schizophrénie apparaissent chez les hommes entre 16 et 25 ans. La tranche d’âge correspond à entre 16 et 35 ans chez les femmes.

On ne guérit malheureusement pas de la schizophrénie. Par contre, cette maladie mentale peut être dépistée ou encore contrôlée, soulagée. La psychothérapie ainsi que la thérapie cognitivo-comportementale font partie de ses principaux traitements. La prise d’anxiolytiques ou d’antidépresseurs peut aussi aider.

Dites-moi à quelle adresse
vous envoyer votre accès à

l'atelier Gratuit :

"Libérez-vous
de vos émotions incontrôlables"