Le trouble de l’anxiété est un des troubles les plus courants au monde. Il se manifeste par une grande anxiété mêlée à du vertige ou encore à des battements très rapides du cœur. Le plus difficile avec le trouble anxieux, c’est qu’il peut apparaître sans cause précise.

Vivre avec un trouble anxieux

Il n’est pas facile de vivre avec le trouble de l’anxiété. Par définition, l’anxiété désigne « une émotion causée par une menace observée ou vécue, qui mène le plus souvent à un évitement ou une esquive de celle-ci. » Elle représente une réaction, une sorte de défense face à une chose qui effraie une personne. Elle tentera de l’éviter ou éprouvera de très fortes émotions si elle ne peut pas faire autrement que d’y faire face. Si l’anxiété est considéré comme normale et naturelle, le trouble anxieux ne l’est pas. Il est exagéré et nous fait ressentir une certaine perte de contrôle dans nos réactions et nos comportements. L’anxiété ressemble à une sensation de danger imminent sans réelle origine. Elle englobe des symptômes émotionnels, comportementaux et cognitifs à la fois. Le trouble anxieux se manifeste pendant plus de six mois et affecte le quotidien de l’individu qui en souffre.

A l’origine du trouble de l’anxiété

Nombreuses sont les causes évoquées dès qu’il s’agit du trouble anxieux. En général, un grand stress peut conduire au trouble anxieux. L’anxiété ne dure pas longtemps et disparaît avec le stress. Après l’événement stressant, l’hérédité joue aussi un rôle important dans l’anxiété. En général, les parents au premier degré ont un risque de 25% de souffrir de trouble anxieux. Des facteurs biologiques, psychologiques mêlés à des facteurs personnels peuvent aussi être à l’origine du trouble de l’anxiété. En cas d’événement stressant pouvant conduire à un tel trouble, la manière dont nous réagissons est très importante. Elle pourrait déterminer nos réactions futures en cas d’autres événements stressants. Dans cette optique, les événements traumatisants survenant durant l’enfance peuvent causer le trouble de l’anxiété. La recherche scientifique démontre aussi une implication de certains neurones dans le trouble anxieux. Le déséquilibre de certains neurotransmetteurs tels que la sérotonine, la noradrénaline ou l’acide gamma-aminobutyrique (GABA) en est à l’origine.

Les symptômes du trouble de l’anxiété

Lorsque l’anxiété apparaît, des sensations désagréables affluent chez le sujet qui souffre du trouble. Il peut souffrir de nausées, ressentir des douleurs dans l’abdomen ou d’affreuses migraines. Il peut être particulièrement fatigué et manifester des troubles du sommeil. Il peut momentanément perdre sa capacité à se concentrer et même devenir pour un temps paranoïaque.

Comment surmonter le trouble anxieux ?

Le traitement du trouble anxieux se résume à une combinaison de médicaments, de thérapie et d’un mode de vie sain. La prise d’anxiolytiques aide à atténuer les symptômes d’anxiété. Des plantes telles que la camomille ou la valériane sont aussi capables de les réduire. Le sport est un autre moyen efficace en cas de crise d’anxiété. Il permet de se détourner du trouble anxieux et de se défouler sainement. Il est à combiner à une alimentation saine et équilibrée. Pour savoir comment réagir en cas de trouble de l’anxiété, il est aussi recommandé de suivre une thérapie cognitivo-comportementale.

Dites-moi à quelle adresse
vous envoyer votre accès à

l'atelier Gratuit :

"Libérez-vous
de vos émotions incontrôlables"