réactions émotionnelles : ne cherchez pas autre chose que la réaction brute !


réactions émotionnelles : ne cherchez pas autre chose que la réaction brute !

Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. J’ai décidé de partager avec vous des extraits de mon nouveau livre : Auto-NERTI et dans la vidéo précédente je vous ai donné le troisième des 7 Pièges à éviter pour vaincre ses peurs, phobies et réactions émotionnelles disproportionnées, qui est le control des sensations. Aujourd’hui nous allons voir le quatrième piège : la recherche de l’ancienne émotion

réactions émotionnelles : ne pas chercher à retrouver l’émotion vécue au moment du trauma :

chercher à retrouver l’émotion vécue au moment du trauma est une erreur ! Ce n’est pas du tout ce que l’on veut. Il faut chercher la sensation et non l’émotion.

J’utilise souvent la métaphore suivante pour déterminer le véritable évènement traumatique :

Je viens vers vous et je saute à pieds joints sur vos pieds. Vous allez avoir très mal aux pieds mais, sur le moment, vous n’avez pas peur. Vous avez juste mal. Ça c’est l’événement traumatique, le codant.

Maintenant, je reviens vers vous avec la même attitude que lorsque je suis venu vous marcher sur vos pieds. Là, vous avez peur mais vous n’avez pas mal aux pieds.

réactions émotionnelles et mémoire traumatique : comment délier les deux ?

Pour retrouver la mémoire traumatique, souvent les gens pensent que c’est la peur, alors qu’en réalité, c’est la douleur aux pieds. Vous n’avez pas eu peur au moment où vous avez eu mal aux pieds.

C’est l’erreur que font beaucoup de gens au moment de trouver une situation représentative. Ils essaient de retrouver l’émotion de peur alors que l’émotion de peur ne s’est pas produite au moment du trauma, donc ce n’est pas le codant. L’émotion de peur, c’est le déclencheur. Et le déclencheur se produit la seconde fois où je reviens vers vous. Vous vous rappelez uniquement de ce moment-là parce que, généralement, on ne se rappelle pas de l’évènement traumatique. Il y a parfois une amnésie.

Retenez bien donc qu’il faut éviter de chercher l’émotion de la première fois car ce n’est pas l’évènement traumatique. »

réactions émotionnelles incontrôlables : éviter les pièges !

« Je viens de vous donner le quatrième piège à éviter afin de mettre toutes les chances de votre côté pour vous débarrasser de vos angoisses, phobies ou peurs incontrôlables : ne pas chercher à retrouver l’émotion vécue lors du traumatisme. Si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur j’aime, partagez-la à tous vos amis ou abonnez-vous et dans la prochaine vidéo je vous ferais découvrir un autre piège : la tornade émotionnelle.

Prenez soin de vous et à bientôt !

Pour d’autres vidéos, cliquez içi : http://nerti.fr

Réactions émotionnelles : cherchez la réaction "brute" !
Réactions émotionnelles :
cherchez la réaction « brute » !

NERTI Live 2016 : ils étaient là !

Séminaire annuel de Luc GEIGER

Ils étaient là !

Une centaine de participants ont commencé ce week-end du 14 et 15 mai à reprendre le contrôle de leur vie. Dans un esprit de partage, tous ont joué le jeu et reconnaissent qu’ils ne sont pas les mêmes qu’en arrivant deux jours avant.

Ils sont là pour ne plus être les victimes d’émotions qui les submergent, pour ne plus subir des peurs impossibles à contrôler et jugées ridicules par leur entourage, pour ressentir et vivre pleinement des émotions sans que celles-ci débordent jusqu’à devenir trop envahissantes.

Avec simplicité et en mariant judicieusement théorie et exercices pratiques, Luc GEIGER a aidé ces personnes à opérer le début de véritables changements. Car Pas à Pas, chacun de ces petits changements inversent le processus négatif pour le transformer en une expérience inoubliable qui change le cours d’une vie.

Percevoir un autre avenir. Se dire que tout est possible. Sentir dans son corps et dans sa perception du monde, que ce changement a déjà commencé !

Cela a commencé pour eux !

Cela peut commencer pour vous !

MAINTENANT !

en cliquant sur : http://nerti.fr

Quelques photos du séminaire :

Séminaire de Luc GEIGER
Séminaire de Luc GEIGER
Séminaire de Luc GEIGER
Séminaire de Luc GEIGER
Séminaire de Luc GEIGER
Séminaire de Luc GEIGER
Séminaire de Luc GEIGER
Séminaire de Luc GEIGER
Séminaire de Luc GEIGER
Séminaire de Luc GEIGER

arrêtez de vouloir tout contrôler pour vaincre vos réactions émotionnelles disproportionnées


phobies : arrêtez de vouloir tout contrôler, bon sang !
Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. J’ai décidé de partager avec vous des extraits de mon nouveau livre  : Auto-NERTI et dans la vidéo précédente je vous ai donné le deuxième des 7 Pièges à éviter pour vaincre ses peurs, phobies et réactions émotionnelles disproportionnées. Je vais vous dévoiler maintenant quel est le troisième piège : le sur-contrôl !»

phobies : arrêtez de vouloir tout contrôler en cherchant à limiter les sensations :

c’est-à-dire faire en sorte qu’elles soient moins fortes. Nombreux sont ceux qui ont tendance à souffler lorsqu’ils rencontrent des sensations désagréables durant la séance. C’est une grande erreur ! Il ne faut surtout pas faire ainsi! Même si dans le revécu, vous êtes en arrêt respiratoire, laissez bloqué, ne vous en faites pas, il n’y a aucun danger parce c’est juste une mémoire. Le cerveau va faire le nécessaire donc vous ne risquez pas de perdre connaissance.

Il est très important de comprendre que le revécu est une mémoire. C’est quelque chose qui s’est déjà passé, on l’a réellement vécu, donc notre corps et notre cerveau reptilien s’en souviennent.

phobies : arrêtez de vouloir tout contrôler et regardez le film jusqu’au bout !

En fait, durant la séance, il y a un début, puis il se passe un moment où il y a un grand suspens. Puis, un autre moment où le héros meurt. Mais en réalité, il ne meurt pas vraiment parce qu’il survit après. Ce héros, c’est vous ! C’est la personne qui fait la séance. À la fin, le héros s’en sort toujours. C’est certain qu’il s’en sort, sinon, vous ne serez pas là pour m’en parler.

Tout cela pour vous dire que vous ne prenez aucun risque à vous laisser revivre la situation même si, parfois, vous devez passer par un grand moment de suspens. Vous connaissez déjà la fin du film, c’est-à-dire que vous savez déjà que vous allez vous en sortir et qu’il finit bien…

Il est donc primordial d’éviter de chercher à limiter ou à forcer les sensations afin de faciliter l’arrivée au verrou.

« Je viens de vous donner le troisième piège à éviter afin de mettre toutes les chances de votre côté pour vous débarrasser de vos angoisses, de vos phobies ou de vos peurs incontrôlables : chercher à limiter les sensations. Si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur j’aime, partagez-la ou abonnez-vous et venez découvrir dans la prochaine vidéo nous verrons une autre erreur que vous faites certainement : la recherche de l’émotion passée ! Prenez soin de vous et à bientôt !

Pour d’autres vidéos, cliquer içi : http://nerti.fr

Phobies : arrêtez de vouloir tout contrôler
Phobies : arrêtez de vouloir tout contrôler

chercher à comprendre ses peurs : un des 7 pièges à éviter !


chercher à comprendre ses peurs : arrêtez !

Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. J’ai décidé de partager avec vous des extraits de mon nouveau livre : Auto-NERTI et dans la vidéo précédente je vous ai donné le premier des 7 Pièges à éviter pour vaincre ses peurs, phobies et réactions émotionnelles disproportionnées qui est dans faire trop ! Aujourd’hui nous allons voir qu’il est parfois toxique d’être trop intelligent ! «

chercher à comprendre ses peurs : pourquoi est-ce nocif ?

Si vous cherchez à comprendre, vous montez à l’étage de la pensée et n’êtes plus dans le cerveau reptilien. Il est donc très important de ne pas chercher à comprendre. Laissez-vous juste vivre ce que vous êtes en train de vivre durant la séance. «

« Je viens de vous donner le deuxième piège à éviter afin de mettre toutes les chances de votre côté pour vous débarrasser de vos angoisses, de vos phobies ou de vos peurs incontrôlables : chercher à comprendre. Si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur j’aime, partagez-la ou abonnez-vous et venez découvrir un autre piège mortel : le contrôl des sensations.

Prenez soin de vous et à bientôt !

Pour d’autres vidéos, cliquez içi : http://nerti.fr

ne pas chercher à comprendre ses peurs
chercher à comprendre ses peurs : un des 7 pièges à éviter

 

 

peurs, phobies : arrêtez de forcer !


peurs, phobies, ça suffit : arrêtez de forcer !

Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. Dans la vidéo précédente je viens de vous donner des exemples très concrets de réactions tout à fait normales dans des contextes anormaux. Dans les prochaines séries de courtes vidéos je vous explique quels sont les 7 pièges à éviter pour réussir à coup sur à vous libérer de vos peurs, phobies ou réactions émotionnelles anormales. Aujourd’hui nous allons voir le Piège N° 1 le plus important : Forcer le processus. »
« Les pièges à éviter, et bien je vous en ai trouvé 7 !

peurs, phobies : 7 pièges à éviter pendant le processus NERTI :

1. Forcer le processus : Évitez de chercher à faire quelque chose quand vous êtes dans la mémoire traumatique. Il faut juste laisser le revécu se faire. Laissez votre cerveau reptilien revivre ce qu’il a vécu sans forcer, ni contrôler, ni vouloir plus. Il a assez souffert, alors, il est inutile d’en rajouter. Cela empêche de passer le verrou. Il faut juste laisser le film se dérouler et éviter de forcer. »
« Je viens de vous donner le premier piège à éviter afin de mettre toutes les chances de votre côté pour vous débarrasser de vos angoisses, de vos phobies ou de vos peurs incontrôlables : ne pas forcer le processus de nettoyage. Si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur j’aime, partagez-la ou abonnez-vous et dans la prochaine vidéo je vais vous expliquez pourquoi vous devriez arrêter d’être trop intelligent ! Prenez soin de vous et à bientôt ! «

Pour d’autres vidéos cliquez içi : http://nerti.fr

peurs : arrêtez de forcer le processus
peurs : arrêtez
de forcer le processus

Je réagis, suis-je normal ?


« Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. Dans la vidéo précédente je vous parlais de l’action de la méthode NERTI auprès des personnes dépressives. Dans cette vidéo à partir d’exemples concrets je vais vous aider à faire la différence entre les réactions normales et les réactions anormales.

« Qu’est-ce que NERTI ne fait pas ?

Maintenant, nous allons voir ce que NERTI ne fait pas.

Il est important de préciser que, certes, NERTI est une baguette magique, mais il ne libère que ce qui est pathologique, anormal et disproportionné. NERTI ne va pas nous empêcher d’être triste ou en colère.

réactions anormales ou réactions normales : qu’est-ce qui fait la différence ?

Les gens me disent parfois : « Je ne comprends pas, je me sens encore malheureux, quelque chose m’embête », « Mon fils m’insulte et je continue de ne pas supporter », « Je continue à être dans une relation perverse, mon conjoint me traite plus bas que terre et je suis mal », « Un petit rien m’émeut »…

Bien sûr, si une personne vous cherche des ennuis, il est normal que vous trouviez cela désagréable. Vous n’allez jamais dire que c’est bien. Jamais de la vie !

De même, si votre fils vous insulte, il est normal que vous trouviez son attitude inadmissible et que vous vous mettiez en colère. Que devez-vous faire alors ? Eh bien, gâtez-le moins et il fera preuve de plus de respect !

Si votre conjoint pervers continue de vous maltraiter, il est normal que vous soyez triste, en colère et mal à l’aise mais que faire pour ne plus être sa victime ? Eh bien, quittez-le… NERTI ne va pas régler ce problème. Il va juste nettoyer votre mémoire de tous les traumatismes que vous aviez subi…

réactions anormales et libération : comment entretenir le bien-être ?

Retenez donc bien que ce n’est pas parce que NERTI vous libère de nombreux problèmes émotionnels que, du coup, comme par magie, votre vie devient rose et géniale. Non, ce n’est pas vrai ! Une vie agréable s’entretient. C’est justement là où la psychologie positive et les techniques de renforcement telles que la sophrologie, le taï-chi, le yoga, la cohérence cardiaque, le mindfullness et bien d’autres vont être essentiels pour vous amener du bien-être et renforcer vos nouveaux circuits positifs. Vous devez entretenir et renforcer ceux-là afin de ne plus revenir dans les négatifs. Ces techniques complètent parfaitement NERTI.

Je vous rappelle également que NERTI ne va pas non plus vous empêcher d’être ému.

Les gens me demandent parfois : « Est-ce-que je risque de perdre ma sensibilité ? »

réactions anormales et sensibilité : faire la différence !

Pas du tout. Au contraire, vous allez gagner en sensibilité, mais elle est saine et libre. Parfois, j’ai les larmes aux yeux en lisant ou en écoutant les témoignages des gens. Mais il s’agit d’une belle émotion parce que je suis ému. C’est quelque chose qui était impossible avant quand je n’étais pas encore nettoyé. À l’époque, j’étais tout le temps en contrôle, j’avais des blocages car pour moi, un « vrai mec » ne devait pas être sensible. Maintenant, tout a changé et je peux me permettre cette sensibilité beaucoup plus facilement.

De même, cela améliore l’intuition des gens intuitifs.

Bref, tous les paramètres vont nettement mieux.

Voilà donc tout ce que NERTI ne fait pas. »

« Je viens de vous donner des exemples très concrets de réactions tout à fait normales dans des contextes anormaux. Profitez de ces exemples et demandez-vous ce qu’il en est pour vous-même ? Est-ce que votre environnement vous fait réagir ou est-ce vous qui réagissez différemment des autres ? Si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur j’aime, partagez-la à tous vos amis ou abonnez-vous et venez trouver d’autres réponses dans la prochaine vidéo dont le sujet traitera des pièges à éviter pour réussir à se libérer de ses réactions disproportionnées, de ses phobies ou de ses angoisses. »

Pour d’autres vidéos cliquer içi : http://nerti.fr

reactions anormales
réactions anormales : quelles solutions ?

gestion des émotions et dépression


« Comment être moins dépressif ? Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. Dans la vidéo précédente j’expliquais pourquoi il ne faut surtout pas s’attarder sur le pourquoi du comment pour se débarrasser de ses phobies, de ses peurs ou de ses émotions incontrôlables. Dans cette vidéo je vous parle des effets de la méthode NERTI auprès des personnes dépressives.

« Pour les personnes dépressives, ça peut marcher si on arrive à travailler sur le déclencheur des émotions car c’est cela qui est en contact avec la mémoire traumatique. Ce qu’il faut éviter de faire, et c’est l’erreur que beaucoup font, c’est de travailler sur un état latent.

gestion des émotions et angoisse permanente : un exemple

Prenons un exemple, une personne est angoissée en permanence. Elle décide alors de travailler dessus mais comme c’est quelque chose de latent et qui est en contrôle permanent, le nettoyage ne peut se faire. En fait, elle devrait absolument partir sur quelque chose qui déclenche l’angoisse, quelque chose qui est en contact direct avec la mémoire traumatique et qui va passer le plafond de verre du contrôle.

Ce n’est pas facile à trouver. Voilà pourquoi NERTI ne va pas forcément donner de résultat probant ni sur les douleurs et les angoisses récurrentes, ni sur les dépressions qui sont également récurrentes la plupart du temps. Il risque plutôt d’empirer le problème car, lorsqu’on ouvre un peu la mémoire traumatique, elle devient un peu plus active. Cela peut être désagréable et pénible, mais c’est temporaire, heureusement.

gestion des émotions et dépression : trouver le déclencheur

Je vous déconseille d’utiliser NERTI pour soigner la dépression donc, à moins que vous puissiez repartir sur quelque chose de vraiment déclencheur, en contact avec la mémoire traumatique. C’est uniquement cela qui permet de vraiment la libérer avec un élan.

C’est compliqué à trouver parfois mais si on y arrive, on peut obtenir de très bons résultats. J’ai eu des résultats extraordinaires plusieurs fois. Mais il m’est déjà arrivé aussi de devoir travailler plusieurs mois avec une personne et de galérer avant d’arriver à trouver l’élément déclencheur.

Nathalie : Une personne peut-elle faire ça toute seule ou est-ce compliqué ?

Luc : C’est compliqué de soigner une dépression, mais comme je disais, si on trouve l’élément déclencheur, si c’est quelque chose d’identifiable, s’il s’agit d’une dépression qu’on appelle « réactionnelle », c’est-à-dire suite à un deuil, une déception ou autre évènement difficile, et par conséquent, on travaille sur un élément déclencheur précis, il y a de grandes chances que la dépression disparaisse définitivement. »

« Je viens de vous parler des effets de la méthode NERTI auprès des personnes dépressives. Si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur j’aime, partagez-la à tous vos amis, abonnez-vous en cliquant sur : http://nerti.fr on se retrouve dans la prochaine vidéo dans laquelle je vais, à partir d’exemples concrets vous aider à faire la différence entre réactions normales et réactions anormales. Prenez soin de vous et à bientôt. »

 

phobie : supprimer les questions toxiques

« Est-ce que vous vous posez des questions toxiques ? Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. Dans la vidéo précédente j’utilisais des cas concrets de phobies, de réactions disproportionnées pour lesquelles la méthode NERTI est efficace. Dans cette nouvelle vidéo je vous explique pourquoi NERTI ne s’encombre pas de pourquoi pour vous débarrasser de vos peurs, angoisses ou émotions incontrôlables. «

« La plupart des gens me demandent : « Pourquoi j’ai ce problème-là ? », mais ils n’ont qu’une réponse de ma part : « Je ne vais pas travailler sur le pourquoi, je vais juste vous en débarrasser. Si vous voulez savoir pourquoi, allez voir d’autres thérapeutes, il n’y a pas de souci. » Ce qui est drôle c’est qu’en général, une fois qu’ils sont débarrassés de leurs problèmes, ils s’en moquent complètement du pourquoi.

Nathalie : Parfois on pense que si on sait pourquoi, c’est plus facile d’arranger les choses.

Luc : Ta remarque est intéressante car, effectivement, dans le monde réel, c’est-à-dire dans le monde physique, connaître la cause du problème permet de trouver la solution. Par exemple, si ma voiture ne marche pas, je dois chercher la panne avant de pouvoir la réparer.

Malheureusement, dans le monde mental, procéder ainsi est une très mauvaise idée parce qu’il ne fonctionne pas du tout de la même manière. En effet, dans le monde mental, si je me demande pourquoi j’ai ce problème, pour comprendre ma question, je suis obligé de créer le problème dans mon cerveau puis passer dans le circuit neuronal correspondant. L’ennui est que lorsqu’on passe dans ce « circuit problème », on ne fait que le renforcer car on y met de la matière. C’est comme si on construisait une autoroute dans l’âme qui permet à son problème de se développer encore plus vite. Rapidement, il devient un gros problème, et plus on se demande pourquoi on a ce problème, plus celui-ci s’amplifie.

La meilleure solution est donc d’éliminer ce circuit-là. C’est cela qu’on veut exactement. Or, pour ce faire, il n’y a pas 3 millions solutions, il n’y en a qu’une : circuler ailleurs. C’est tout. Il ne faut plus passer dedans. Le cerveau fonctionne ainsi, c’est « use it or loose it », « utilisez-le ou perdez-le » ! Si vous n’utilisez plus ce circuit-là, il finira par disparaître. Mais tant que vous l’utilisez en vous demandant pourquoi vous avez ce problème, il continuera d’être actif.

Passez donc dans les autres circuits et posez-vous plutôt des questions pertinentes telles que « Comment je peux faire pour aller bien ? Comment je peux faire pour être heureux ? Comment je peux faire pour vivre libre ? » Ça, ce sont de bonnes questions.

Voilà ce qui concerne la recherche intellectuelle qui est la première contre-indication de NERTI.

« Stop au pourquoi ! Passez à l’action dès maintenant en vous inscrivant sur : http://nerti.fr pour recevoir des informations gratuites, et si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur j’aime, vous la partagez, vous la donnez à tous vos amis vous pouvez vous abonner aussi et dans la prochaine vidéo je vous parlerais des effets de NERTI sur les personnes dépressives, prenez soin de vous et à bientôt !»

phobie : supprimer les questions toxiques
phobie : supprimer les questions toxiques

peurs : sur quoi agit NERTI ?


« Quelles sont les peurs dont vous pouvez vous débarrasser avec NERTI ? Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. Dans la vidéo précédente je vous expliquais à qui s’adresse la méthode NERTI. Dans cette vidéo je vous donne les cas concrets pour lesquels NERTI est efficace et surtout définitif. «
« D’abord, nous allons voir les indications.
NERTI est indiqué pour traiter :
• Toute réactivité anormale, quelle qu’elle soit, notamment toutes les peurs et les phobies telles que :
– les peurs des lieux : agoraphobie, claustrophobie, …
– la peur des ascenseurs
– la peur de sortir de chez soi
– la peur de l’autoroute
– la peur des transports,
– la peur des animaux : insectes, araignées, serpent, …
– et bien d’autres peurs …
Parfois, les gens souffrent de peurs bizarres. Une cliente avait, par exemple, la phobie des boutons de chemise…
• Toute réactivité émotionnelle anormale comme :
– la peur de l’abandon ou le syndrome abandonnique
– la timidité maladive
– la jalousie
– les irritabilités et la colère : lorsqu’on constante qu’on se met en colère pour des raisons sans importance
– les angoisses
– le vertige
– l’hypersensibilité au stress

• La procrastination, la difficulté à se mettre en action, la peur de réussir, la peur de parler en public, … En gros, tout ce qui freine, tout ce qui limite notre liberté, tout ce qui fait qu’on n’a pas le choix de réagir d’une certaine manière. Chaque fois que vous pensez que vous n’avez pas le choix, cela signifie qu’il y a quelque chose d’anormal derrière.
Si vous avez le choix de dire : « Je peux réagir comme ça, je peux réagir autrement », c’est que tout va bien. En fait, le cerveau reptilien est très basique, il a un choix et n’est pas plastique. En revanche, le cortex a plusieurs attitudes et il est plus plastique.
Donc, chaque fois qu’il y a une différence entre votre réaction et celle d’une autre personne face à la même situation, si vous vous dites : « Je ne veux pas réagir comme ça », ou alors si vous réagissez d’une façon « normale » pour vous mais que l’autre personne à côté ne réagit pas de la même façon, cela signifie qu’il y a une différence au niveau de votre cerveau et celui de la personne à côté. En effet, si la personne ne ressent aucune peur face à la situation mais que vous, vous avez peur, cela veut dire que quelque chose en vous vous avertit qu’il y a un danger, ce qui n’est pas le cas de l’autre personne. Si la situation est exactement la même, il est évident qu’il y a quelque chose d’anormal en vous, et que ce n’est pas la situation qui est problématique mais la réactivité et ce qui la réveille en vous. Si elle réveille une mémoire traumatique, une réaction très anormale est inévitable.
Nathalie : C’est aussi quand on se dit : « Oui je n’aurais pas dû faire ça, je n’aurais pas dû être comme ça, je n’aurais pas dû réagir comme ça ; oui je me suis pris une gifle, je n’aurai pas dû… », et qu’on a des regrets ou des remords sur des réactions qu’on a eues.
Luc : Souvent il y a une réaction émotionnelle derrière cela. Mais attention ! Ce n’est pas une raison de justifier le fait de se permettre des réactions émotionnelles anormales. «
« Vous avez désormais une idée très précise des cas pour lesquels NERTI est efficace, alors ne perdez pas de plus de temps et passez à l’action dès maintenant en vous inscrivant pour recevoir des informations gratuites, sur http://nerti.fr et si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur j’aime, partagez-la ou abonnez-vous. Dans la prochaine vidéo je vous expliquerait à quel point les questions que vous vous posez peuvent être toxiques, prenez soin de vous et à bientôt ! »

retrouver enfin une vie normale, sans peurs
retrouver enfin une vie normale, sans peurs

réaction émotionnelle : du feu sous une marmite !



réaction émotionnelle : du feu sous une marmite !

Mais quel est le rapport entre une marmite sur le feu et une phobie ?

Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. Dans la vidéo précédente j’utilisait la métaphore du diable dans la boite pour illustrer le travail de sape de nos hyperréactivités. Dans cette vidéo je vous propose une nouvelle métaphore, celle du gaz sous la casserole. »
« Et j’utilise aussi souvent la métaphore d’une marmite sur le gaz : la réaction émotionnelle c’est comme s’il y avait du feu sous une marmite et que le feu est en train de faire chauffer la marmite en permanence. Quand elle chauffe et qu’on met le doigt dedans, on se brûle. Même si on y met des glaçons et de l’eau froide, on pourra peut-être y mettre la main mais ce ne sera pas vraiment froid et ça ne durera pas longtemps. Avec NERTI, on va éteindre le gaz. Alors, parfois, au début, ça reste encore un peu chaud, mais rapidement, ça devient tiède, voire froid. Et si on met la main dedans, ce n’est plus brûlant. On me demande souvent, à qui s’adresse cette technique ?
D’abord à tous ceux qui ont déjà essayé en vain de s’en sortir avec d’autres techniques. Tous ceux qui galèrent, tous ceux qui en ont marre de tester 100 000 choses sans résultat. À ceux qui ont déjà investi dans un parcours thérapeutique long, fastidieux, cher et sans succès.
A ceux qui veulent vraiment vivre leur vie !
Mais aussi à ceux qui veulent contribuer à aider les gens à s’en sortir : thérapeutes, coach, managers, des gens dans la relation d’aide, quelle qu’elle soit ; ou tout simplement ceux qui veulent aider leur entourage : enfants, conjoint, amis, …
En revanche, il faut toujours obtenir leur accord auparavant.
C’est la limite du thérapeute mais c’est très important. C’est une question d’éthique. On ne peut pas aider quelqu’un qui ne veut pas être aidé. De toute façon, cela est difficile.
Il faut accepter que, parfois, des personnes refusent l’aide que vous leur proposez. Par exemple, j’ai des personnes phobiques dans mon entourage, j’ai beau leur dire : « Mais vous pouvez le faire, vous pouvez vous libérer de telles ou telles difficultés ¨. Mais ils ne me croient pas, ou ils ne veulent pas que je les aude, ou.. je ne sais pas quoi…J’ai aussi des amis qui ont de grosses phobies, je leur propose de travailler ensemble dessus mais non, ils ne veulent pas. Donc, une des souffrances en tant que thérapeute ou en tant que personne qui connaît des techniques permettant d’aider les gens est que, des fois, on n’est pas la bonne personne pour aider nos proches, elles ne veulent pas de nous. »
« Je viens de vous expliquez à qui s’adressait la méthode NERTI alors si vous vous sentez concerné ou si vous aimez cette vidéo, cliquez sur j’aime, abonnez-vous, partagez-la à tous vos amis et puis revenez rapidement car dans la prochaine vidéo je listerais les cas de peurs, de phobies ou d’hyper réactivités dont on peut se débarrasser grâce à NERTI.

Pour d’autres vidéos, cliquez : http://nerti.fr

A bientôt et prenez soin de vous !

réaction émotionnelle : du feu sous une marmite
réaction émotionnelle : du feu sous une marmite

 

aider ceux qui souffrent : de peurs irraisonnées, d’émotions incontrôlables,de phobies

aider ceux qui souffrent, comment faire ?

Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. Vous êtes nombreux à me solliciter sur le thème de « comment je peux aider mon fils à sortir de son isolement social qui le rend si malheureux ou comment je peux aider ma fille qui à peur de vomir et pour qui le moindre repas prend des allures de cauchemar etc…Aider les autres avec NERTI, c’est tout de suite ! »

« Une fois que vous aurez compris la technique, vous pourrez l’utiliser, soit à chaud, soit à froid. À chaud quand vous êtes, par exemple, avec un de vos enfants ou conjoint qui, à un moment, a une réaction émotionnelle qu’il n’arrive pas à contrôler. Là, vous pouvez le travailler à chaud et après, éventuellement à froid, à d’autres moments, en préparation d’un événement, en préparation d’un voyage, en préparation d’une éventualité où on risque d’être confronté à ces difficultés.

Nathalie : Donc, quand on l’a fait une fois pour soi, quand on l’a vécu pour soi, on est en capacité de le faire pour quelqu’un d’autre ?

Luc : Peut-être pas dès la première fois. Il faut vraiment comprendre le système, mais une fois qu’on l’a compris, oui. Il est assez simple et facile à mettre en œuvre. Il faut le faire correctement mais c’est simple, surtout quand on n’est pas en train de cogiter sans arrêt et d’essayer de contrôler avec la tête. Mais pour pour vous sentir en sécurité si vous voulez l’utiliser sur les autres, je vous conseille de consulter plutôt mon autre livre ¨ NERTI pour les PRO ¨.

Nathalie : En même temps, si c’est vraiment un phénomène naturel, ça se comprend que ce soit simple.

Luc : C’est cela. Le nettoyage émotionnel est un phénomène naturel qui est génétiquement programmé en chacun d’entre nous. Heureusement la plupart du temps, nous libérons nos réactions émotionnelles naturellement. C’est ce qui se passe quand on a une catharsis, c’est-à-dire une réaction émotionnelle, et qu’après ça va mieux, et que le même problème ne se reproduit plus. C’est ce qui arrive de temps en temps avec certaines personnes. Ça veut dire qu’ils ont laissé faire le processus naturel. Or, ce n’est pas ce que la plupart des gens font, ils entravent le processus naturel de nettoyage parce qu’ils essaient de contrôler. Je dis souvent que notre plus grand problème en nettoyage émotionnel, c’est que nous avons un cerveau trop intelligent qui cherche à comprendre et à contrôler. On va apprendre dans ce livre à le mettre en sourdine pour faciliter le nettoyage NERTI.

aider ceux qui souffrent : métaphore du diable qui sort de sa boite :

J’utilise aussi souvent la métaphore de la boîte avec le diable. C’est comme s’il y avait un diable dans une boîte qui symbolise l’hyper-réactivité, puis, on fait une réaction émotionnelle. Donc, on ouvre la boîte et on se prend le diable dans le visage, il nous fait peur. Après, au lieu de le jeter, on le remet bien rangé dans la boîte. Ainsi, la prochaine fois, qu’on ouvrira, il sera bien prêt pour nous sauter à la figure et nous faire peur une nouvelle fois. La l’idée est de faire l’inverse. J’ouvre la boîte et je tire le fil, sur le ressort, je l’arrache et je le sors complètement. Ainsi, même je réouvre la même boite plus tard, il n’y a plus rien dedans. Plus rien ne me fera peur ni sursauter. Donc, c’est nickel. »

« Vous l’aurez compris, avant de pouvoir aider les autres en utilisant la méthode NERTI, il va falloir que vous maitrisiez cette méthode parfaitement ! Et quoi de mieux que de l’utiliser sur vous avant. Il faut que vous compreniez ses principes, les bonnes questions à vous poser, bref ne perdez plus de temps et inscrivez-vous pour recevoir du contenu gratuit, et si vous avez aimé cette vidéo cliquez sur j’aime, partagez-la ou abonnez-vous et rendez-vous dans la prochaine vidéo pour prendre connaissance de la métaphore du gaz sous la casserole ! Prenez soin de vous !»

aider ceux qui souffrent c'est possible
aider ceux qui souffrent c’est possible

Pour voir d’autres vidéos, cliquez sur le lien : http://nerti.fr

se débarrasser seul de ses phobies c’est possible !

se débarrasser seul de ses phobies c’est possible, vous allez comprendre pourquoi :

« Comment se débarrasser seul de ses phobies ? Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. La rapidité d’action de la méthode NERTI est pour moi un point important à mes yeux, je vous en parlais dans la vidéo précédente. Dans cette séquence j’aborde deux autres points essentiels pour moi : d’abord que NERTI à une action définitive et deuxièmement que cela se fait en autonomie. NERTI vous permet de ne pas être tributaire ni de moi, ni d’un thérapeute quel qu’il soit ! Vous être acteur de votre démarche de libération ! Vous seul décidez de quand, ou et quoi vous allez libérer ! »

 

« C’est définitif car une fois que la source est effacée, elle est effacée. Le cerveau reptilien a changé d’avis. J’utilise souvent cette métaphore du père Noël : quand on croit au père Noël, on y croit ; le jour où on n’y croit plus, c’est compliqué de revenir en arrière. La croyance est partie définitivement. Au niveau du cerveau reptilien, c’est le même phénomène, une fois qu’il a compris qu’il n’y a pas de danger de mort, il a compris. Donc, c’est fait.

Le but de ce livre est de faire en sorte que vous puissiez le faire par vous-même en autonomie. C’est vraiment cela l’intérêt. L’importance de cette technique est qu’elle peut se faire par soi-même. «

 

« Se débarrasser seul de ses phobies, de ses peurs, de ses angoisses ou de ses réactivités, voilà ce que je vous propose avec NERTI. Pour en savoir plus n’hésitez pas à vous inscrire pour recevoir du contenu gratuit. En attendant, si vous aimez cette vidéo, cliquez sur j’aime, abonnez-vous, partagez-la à tous vos amis et puis retrouvez-moi dans la prochaine vidéo. J’aborderais un sujet que beaucoup d’entre vous me réclame : comment aider son entourage, comment aider les personnes autour de soi ? Prenez soin de vous !»

Pour en savoir plus, retrouvez d’autres vidéos sur : http://nerti.fr

se débarrasser seul de ses phobies
se débarrasser seul de ses phobies

phobies, angoisses du balai !

phobies, angoisses du balai : nouvel extrait du livre audio de Luc GEIGER

Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. Dans la vidéo précédente je vous parlais de la possibilité qu’offre NERTI de se débarrasser seul de ses phobies ou de ses hyperréactivités. Et dans cette vidéo courte et dynamique, je vais maintenant vous expliquer pourquoi NERTI permet de se libérer rapidement et de voir les résultats instantanément

Ma promesse pour vous dans ce livre est la suivant : grâce à NERTI, vous allez apprendre une méthode thérapeutique qui va vous permettre de :

Vous libérer de vos phobies, c’est-à-dire vous libérer de vos réactivités incontrôlables, gênantes, perturbantes, rapidement (en quelques séances), définitivement et en autonomie.

Rq : Si vous voulez faire NERTI sur quelqu’un d’autre, je vous conseille vivement de lire le livre consacré à l’accompagnement d’une séance de NERTI sur quelqu’un d’autre : ¨ NERTI pour les PRO ¨

On va éradiquer le problème, on va supprimer la source du problème rapidement, en quelques séances.

Rapidement

Le nettoyage lui-même est rapide puisque le temps thérapeutique réel, le moment véritablement efficace est le temps du verrou. Le moment qui verrouille la mémoire traumatique, et l’oblige à rejouer sa participation sans arrêt. Cela dure quelques secondes, quelques dizaines de secondes. Avant d’arriver à ce verrou, la préparation dure parfois quelques minutes, quelques dizaines de minutes. Dans les cas difficiles, il faudra plusieurs séances de préparation et de renforcement pour arriver à libérer ce verrou. Mais le temps véritablement thérapeutique, c’est quelques secondes de verrou.

C’est à ce moment-là que le cerveau reptilien change d’avis.

Si j’explique rapidement, le cerveau reptilien pensait jusque-là que la situation qui provoquait l’hyper-réactivité émotionnelle était une situation de danger de mort. Et c’est la perception de danger de mort imminente qui produit la puissance de la réaction émotionnelle. Mais au moment ou on passe le verrou, le cerveau reptilien se rend compte qu’il n’y a plus de danger de mort. Du coup, il enlève la mémoire parce qu’il dit : « Il n’y a pas de danger. Finalement, je ne suis pas mort ».

Je viens de vous confier le secret qui fait de NERTI une méthode rapide permettant de changer de vie en se débarrassant de ses hyperréactivités. Si vous aimez cette vidéo, cliquez sur j’aime, abonnez-vous, partagez-la à tous vos amis et puis revenez rapidement car dans la prochaine vidéo je vous expliquerais pourquoi les résultats d’un nettoyage bon nettoyage NERTI sont systématiquement définitifs

phobies, angoisses du balai !
phobies, angoisses du balai !

Pour retrouver d’autres extraits du livre audio de Luc GEIGER et vous débarrasser définitivement de ces phobies, peurs, angoisses ou émotions incontrôlables qui font de votre vie un enfer, cliquez sur : http://nerti.fr

phobies et autonomie

phobies et autonomie : nouvel extrait du livre audio de Luc GEIGER

Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. Dans la vidéo précédente j’abordais l’intérêt de pratiquer les techniques comme le yoga, le Reiki, la méditation, l’EFT et autres techniques qui sont ce que j’appelle des méthodes de renforcement et qui vont vous aider à faciliter le nettoyage de vos phobies. Dans cette vidéo courte et dynamique j’aborde un point crucial à mes yeux : comment vous pouvez être autonome pour vous libérer par vous –même de vos peurs, ou de vos angoisses ou de toutes vos hyper réactivités incontrôlables

Témoignage de Guénolé :

Elle termine en disant : « D’après mon expérience, la force de cette technique tient aussi bien de sa simplicité et sa pérennité d’action, que l’autonomie qu’elle procure à la personne qui s’y forme. »

Cela est quelque chose de super important aussi pour moi. NERTI est fait pour être utilisé en autonomie. Il y a aussi des thérapeutes qui vont pouvoir utiliser NERTI avec leurs clients et faire une grande différence. Je suis tout à fait d’accord avec ça, mais l’idée de ce livre auto-NERTI est de pouvoir faire le travail de nettoyage sur soi. Je pense vraiment qu’on peut être notre propre thérapeute sans chercher le pourquoi du comment, ni l’histoire qui m’est arrivé quand j’étais petit etc… parce qu’on n’a pas besoin d’aller chercher tout ça.

Nathalie : Donc ça veut dire qu’on peut soi-même arriver à guérir ?

Luc : Alors, « guérir » on va éviter d’employer ce mot car il est réservé aux médecins, on dira plutôt « se débarrasser » ou ¨ se libérer ¨ ou ¨ se nettoyer ¨.

Nathalie : Donc on peut se débarrasser de phobies et d’hyper-réactivités en faisant NERTI tout seul ?

Luc : Oui, tout à fait. Et j’ai des centaines de témoignages de personnes qui se sont débarrassées par elles-mêmes.

Nathalie : Et sans risque ?

Luc : Sans risque, oui, si on le fait bien. Il faut vraiment le faire correctement et le faire jusqu’au bout, c’est la raison d’être de ce livre et de l’auto-thérapie en ligne pour laquelle je vous offre une vidéo gratuites sur http://nerti.fr.

Le principal risque, c’est de continuer à aller super mal.

Nathalie : Donc le risque c’est que ça ne marche pas si on ne le fait pas bien.

Luc : Oui, et du coup, continuer à être super mal et continuer à être dans cette hyper-réactivité souffrante. Parfois ça peut même être temporairement un peu plus souffrant parce qu’on a un peu gratté la mémoire émotionnelle comme quand on commence à presser un bouton sans tout sortir. Temporairement ça peut être un peu plus pénible si on a commencé le travail de nettoyage sans finir, sans aller jusqu’au bout jusqu’au ¨ verrou ¨.

Nathalie : Mais il n’y a pas de risque de déclencher autres choses ?

Luc : Non, on ne peut pas déclencher autre chose, parce qu’on ne travaille que sur de la mémoire. On rappelle juste une mémoire d’un événement inconscient qui s’est déjà réellement passé dans la vie de la personne. On va en reparler un peu plus tard, mais ce qu’on libère, ça existe déjà dans la personne. On ne va pas créer autres choses. Et on ne peut pas.

D’ailleurs, c’est aussi une chose importante avec le nettoyage émotionnel NERTI, c’est qu’on ne peut pas aller trafiquer quelque chose qui n’existe pas. On ne peut pas induire quelque chose de nouveau avec NERTI. On va juste travailler avec ce qui est là. Donc ce qui est là est déjà là. Il fait déjà souffrir et, la seule chose qu’on va faire, c’est le sortir, le libérer, le nettoyer. Ensuite, soit on le libère, soit on ne le libère pas vraiment et, dans ce cas, ça reste actif et c’est désagréable. Parfois aussi désagréable que les moments les plus désagréables que la personne a vécue en lien avec cette difficulté. Mais c’est heureusement temporaire. Mais ça ne peut pas être vraiment toxique.

Voilà au niveau des témoignages.Je viens d’aborder le fait que NERTI permet de ne pas être soumis à un professionnel pour se débarrasser de ses hyper réactivités.

Si vous aimez cette vidéo, cliquez sur j’aime, abonnez-vous, partagez-la à tous vos amis et revenez rapidement car dans la prochaine vidéo vous découvrirez à quel point les libérations NERTI sont rapides et les effets immédiats.

phobies et autonomie avec NERTI
phobies et autonomie avec NERTI

Pour d’autres vidéos, cliquez sur :http://nerti.fr.

Timidité : j’ai trouvé un tremplin pour m’en sortir !

Timidité : il faut que je trouve une solution pour en sortir !

A la base je suis un garçon très timide et ça faisait vraiment un gros contraste dans ma vie parce qu’en même temps, j’étais gymnase de au niveau. D’un côté j’étais super à l’aise et de l’autre côté, socialement, notamment avec les filles et dans toutes situations sociales, j’étais hyper hyper timide. Et pour illustrer ça, je peux donner un exemple : il y avait quand on allait à une compétition de gymnastique, il y avait un jeu où un garçon donnait une boîte d’allumettes à une fille, et lui faisait une bise et après la fille, choisissait un garçon, lui donnait la boite d’allumette pour lui faire la bise. C’était un jeu super sympa, super agréable sauf que pour moi, c’était juste l’horreur, parce que, à chaque fois qu’une fille devait choisir un garçon elle hésitait quelques temps avant de donner un prénom et moi à chaque fois qu’elle hésitait, je commençais à me tasser dans mon siège à vouloir disparaître sous le siège. Au moment où la fille donnait un prénom qui n’était pas le mien, je me sentais tranquille. Ce qui paraît paradoxal parce que ça devait être l’inverse. Donc le jeu à continué comme ça et au fur à mesure j’étais de plus en plus en train de m’effondrer jusqu’au moment où c’est la fille dont j’étais secrètement amoureux qui a eu la boîte d’allumettes. Et là, donc elle a hésité avant de trouver quelqu’un et au fur et à mesure qu’elle hésitait moi j’avais l’impression que ça durait des heures, tellement j’étais tendu. Et elle a annoncé mon prénom. Et quand elle a annoncé mon prénom je ne sais pas ce qui s’est passé mais j’ai eu une espèce de panique qui m’a pris, je me suis réfugié sous le siège du bus mais vraiment en boule. En disant « laissez-moi tranquille ! Laissez-moi tranquille ! Laissez-moi tranquille ! » jusqu’à ce qu’on arrive. A l’arrivée ils ont eu beau essayé de venir et même la fille est venu me chercher pas moyen de me faire sortir et c’est uniquement quand le conducteur de bus a décidé de vouloir partir avec moi que je suis enfin sortie du bus pour aller à ma compétition. Cette différence entre d’un côté super à l’aise et de l’autre côté très mal dans ma peau a fait que j’ai voulu travailler sur moi et j’ai voulu travailler sur cette difficulté, donc je me suis lancé pleins de défis. Dès que j’avais un truc qui me faisait peur « j’y vais quand même ! J’y vais quand même ! » et je me lançais tout le temps des défis comme ça, jusqu’à arriver à faire du théâtre, jusqu’à arriver à faire de la chanson, jusqu’à arriver à faire des choses comme ça, pour dépasser cette timidité mais elle était tout le temps présente en dessous même si extérieurement il y avait plein de gens qui ne se rendaient plus beaucoup compte que j’étais mal à l’aise, que j’étais timide. Moi en interne, ça continuait à être présent et j’étais tout le temps en train de me battre contre moi.

Timidité : un tremplin vers la solution NERTI

NERTI la méthode que j’ai créé qui s’appelle donc nettoyage émotionnel rapide de traumatismes inconscients. Elle s’est vraiment mise en place le jour où je me suis rendu compte que j’avais totalement libéré ma réactivité émotionnelle par rapport à ma timidité. C’est arrivé un jour où il y avait une animation près de chez moi d’un artiste qui proposait de faire de l’improvisation au piano. Je n’ai jamais joué de piano. Et j’étais avec ma compagne, ce jour là et du coup par défi, par habitude de me lancer des défis, je me suis dit, allez j’y vais. Donc j’ai levé la main, le mec me dit de venir et je pensais que j’allais avoir mon coeur qui allait battre, que j’allais avoir les suées et que j’allais avoir des choses comme ça mais que j’allais contrôler. Et donc j’y suis allé et à mon grand étonnement, il n’y avait rien de ces manifestations. J’étais la, j’étais tranquille, j’allais vers le piano, l’artiste a commencé à m’expliquer ce qu’il fallait faire comment il fallait jouer ainsi de suite et je me suis mis à jouer. Presque je ne me suis plus rendu compte qu’il y avait du monde autour de moi. Ce qui était totalement impossible avant pour moi. Et donc ce jour là, quand j’ai joué donc de ce piano, je me suis rendu compte que j’avais complètement libéré la réactivité émotionnelle que j’avais à l’intérieur de moi et dans laquelle je me battais sans arrêt, donc c’est ça qui a fait que j’ai vraiment compris ce qui se passait à l’intérieur de moi et je me suis dit, ça, il faut absolument que j’en parle à tout le monde, il faut que je le fasse connaître au monde entier pas parce que c’est trop génial d’arriver enfin à être totalement libre et totalement en pleine possession de ses moyens et non pas sans arrêt en train de se battre et d’utiliser toute l’énergie contre soi.

Timidité : un travail en profondeur pour m’en sortir

La particularité de NERTI c’est qu’elle travaille non pas au niveau de la pensée même pas au niveau de l’émotionnel mais au niveau du cerveau reptilien. Alors le cerveau reptilien, c’est la partie instinctive, c’est la partie qui veut nous maintenir en vie. Et elle est très basique. Elle n’a pas de langage, elle n’a pas d’émotionnel, elle a juste « danger de mort » ou « pas danger de mort ». Et ce qui se passe quand on a une hyperactivité comme la timidité ou comme la phobie comme les attaques paniques comme la jalousie maladive, c’est que, on identifie cette situation en tout cas le cerveau reptilien identifie cette situation, comme étant possiblement dans une mort parce qu’elle est reliée à une mémoire traumatique et cette mémoire traumatique est une mémoire ou le cerveau reptilien a cru mourir. Il n’est pas vraiment mort sinon on ne serait pas là, mais il a cru mourir. Et donc le travail de NERTI va être d’expliquer au cerveau reptilien qu’en fait dans cette situation, on ne meurt pas. Et comme il est très basique et très one/of, une fois qu’il s’est rendu compte qu’il ne mourrait pas il arrête complètement de réagir, instantanément. Et en plus cela va durer tout au long de la vie parce qu’une fois qu’on a compris qu’on ne va pas mourir, c’est comme la croyance au Père Noël. Si tu crois au Père Noël fois et qu’après tu n’y crois plus tu ne peux pas revenir en arrière et de nouveau croire au Père Noël. De la même façon le cerveau reptilien, une fois qu’il a compris que ce n’est plus un danger de mort, et bien c’est fini, définitivement.

Timidité : il m’a fallu du temps pour trouver cette solution rapide !

Autant NERTI est une thérapie brève voir ultra brève, autant la genèse pour créer NERTI a pris un certain nombre d’années parce que j’ai fais une synthèse de beaucoup de techniques : la méditation Vipassana, la sophrologie, le TIPI, le lying, la méthode PRI, pas mal de techniques comme cela dont j’ai tiré la substantifique moelle pour vraiment en tirer une technique qui soit à la fois brève et qui soit définitive car c’est vraiment mon graal.

Timidité et challenge : pouvoir changer la vie des personnes !

J’ai un exemple très parlant de cette technique, c’est l’exemple d’une étudiante qui est venue me voir parce qu’elle était complètement paniquée à l’idée de sortir de chez elle. Elle ne pouvait plus aller à l’université, elle ne pouvait plus aller dans les magasins, elle ne pouvait plus aller faire les courses, enfin c’était terrible et donc c’est sa famille qui l’a pratiquement obligée à venir me voir et quand on a fait le nettoyage émotionnel, quand elle est rentrée chez elle, plus rien ne se passait. Et par rapport aux choses qui lui faisaient peur elle ne comprenait même plus pourquoi auparavant cela lui avait fait peur, de sortir de chez elle, d’aller dans les magasins. Elle est quand même revenue la semaine d’après, c’est sa famille qui l’a obligée à revenir car sa famille avait peur que cela ne dure pas alors qu’en fait une fois que le cerveau reptilien à compris que cette situation n’est pas un danger de mort, il ne peut pas revenir en arrière. Donc c’est vraiment fini, c’est définitif.

Timidité et prise de conscience : trouver une solution pour améliorer mon impact

A force de travailler sur le nettoyage émotionnel je me suis rendu compte que la demande est vraiment énorme. Et les statistiques montrent qu’il y a 10 % de la population qui est en but à des phobies à un moment de sa vie. Comme je ne pouvais pas, moi tout seul, suivre toutes ces personnes, la meilleure solution était d’avoir une autonomie. Qu’elles soient capables de le faire par elles-mêmes. Donc j’ai créée un processus qui permet d’avoir les mêmes résultats, d’avoir les mêmes bénéfices, chez soi, en autonomie. Et pour ceux qui veulent comprendre le processus, j’ai créée une série de vidéos que tout le monde peut suivre gratuitement sur le site de NERTI.

NERTI : Nettoyage Emotionnel Rapide des Traumatismes Inconscients, la méthode NERTI est efficace pour se libérer de la plupart des réactions émotionnelles incontrôlables : peurs, phobies, angoisses, paniques, timidité, jalousie, colère etc…même les plus anciennes. Dans 90% des cas une seule séance suffit pour se libérer…définitivement. Chacun peut apprendre à se soigner soi-même,… même vous !

crise d'angoisse : ma vie d'avant NERTI
timidité, angoisses, peurs : passez à autre chose !

Découvrez la méthode en vidéo gratuitement sur : http://nerti.fr.

peur de l’autoroute et des chiens : un témoignage surprenant !


allowfullscreen= »allowfullscreen »>
peur de l’autoroute : Il y a une quinzaine d’années j’ai vécu un traumatisme très important, j’ai été emportée dans ma voiture dans un torrent de boue lors d’une inondation. J’ai pris la route et il a commencé à pleuvoir. Il a plu énormément, c’étaient des pluies torrentielles en fait. La le cauchemar à commencé parce que dans le petit bled ou je me suis arrêtée il n’y avait plus de lumière. L’eau avait tellement montée qu’il n’y avait plus de différence entre la route, les fossés et les champs. Tout était de l’eau. Le niveau a tellement monté que ma voiture a commencé à flotter et à dériver. Je suis partie dans le torrent avec ma voiture. Il faisait nuit et j’étais seule. Et la j’ai vraiment cru que j’allais mourir. Quand je suis rentrée chez moi la vie a repris son cours. Mais je ne savais pas que cela avait marqué ma vie.

peur de l’autoroute : ma vie est devenue un enfer !

En fait, je n’arrivais pas à conduire sur l’autoroute. Et a être conduite sur l’autoroute, surtout par temps de pluie. C’était devenu une peur paralysante, mais vraiment paralysante. Je n’arrivais absolument plus à me contrôler, c’était la panique dans l’habitacle. Donc je n’allais plus du tout sur la route. Pour me déplacer en week-end ou les amis qui m’invitaient, je n’y allais plus. Même pour les déplacements professionnels c’était devenu difficile. Le train etc… Mais c’était surtout la pluie qui me terrorisait sur route et sur autoroute.

peur de l’autoroute, mais aussi des chiens !

En fait j’ai traité plusieurs choses. J’avais cette problématique mais j’avais aussi la problématique des chiens. Je croise un chien et c’est l’angoisse, voire la panique. Surtout les chiens qui sont en liberté comme cela, qui vont et viennent, le maitre n’est pas forcément la ou le chien s’est échappé. Ce n’est pas normal. Donc j’ai pris conscience qu’il y avait quelque chose a régler mais je ne savais pas comment m’y prendre, je ne savais pas comment faire. Je me sentais vraiment paralysée. Donc du coup il fallait que je trouve une solution et je me suis mise en tête de trouver LA solution pour dépasser cette problématique devenue trop limitante.

peur de l’autoroute et des chiens : j’ai trouvé la solution !

C’est la première fois que je faisais une formation comme ça a distance. Et en fait c’est tout aussi puissant et efficace on fait à son rythme donc cela respecte le rythme de chacun. Ca fait une énorme différence dans la vie en tous cas dans ma vie cela a fait une énorme différence. Quand on libère ses peurs on n’est plus limité, on a plus d’audace, on ose faire plus de choses et la d’un coup ce poids s’envole on se sent beaucoup plus léger, on se sent plus pétillant, on se sent plus libre tout simplement et cela, ça n’a pas de prix !

NERTI : Nettoyage Emotionnel Rapide des Traumatismes Inconscients, la méthode NERTI est efficace pour se libérer de la plupart des réactions émotionnelles incontrôlables : peurs, phobies, angoisses, paniques, timidité, jalousie, colère etc…même les plus anciennes. Dans 90% des cas une seule séance suffit pour se libérer…définitivement. Chacun peut apprendre à se soigner soi-même, même vous. Découvrez la méthode en vidéo gratuitement sur : http://nerti.fr.

Ne plus avoir peur de l'autoroute et des chiens
Ne plus avoir peur de l’autoroute et des chiens

Crise d’angoisse : je veux retrouver une vie normale !

crise d’angoisse : c’est pas normal !

Ma vie était faite d’évitements et de fuites de la peur. Je savais que tout ce qui m’apportait de la peur j’allais le fuir. Quand j’avais une soirée par exemple qui était prévu sur Montpellier et je savais que j’allais passer par la place de la comédie qui est une place assez grande, j’avais tendance à faire en sorte de ne jamais passer sur cette place. Et si je savais que je devais y aller tout de suite ça montait dans les tours. Je savais que je n’allais pas être bien.Avant j’avais plus une distance avec les gens, à croire que c’était eux le problème, que c’était eux qui n’étaient pas agréables. Je me disais les gens sont tous comme cela. Jusqu’au jour ou je me suis rendu compte qu’en fait c’était moi qui était stressé donc ça rejaillissait sur les gens et cela faussait l’échange.

crise d’angoisse : je ne veux plus passer à côté de ma vie !

Plus ça allait plus les crises d’angoisse prenaient de l’ampleur plus j’avais une vie, entre guillemets « de merde ». J’adore tout ce qui est Week-end avec les amis, partir à la plage ou à la montagne. C’était des trucs que je ne faisais pas trop parce que je savais que je n’allais pas être à l’aise. Alors oui j’aimais bien cela mais je savais que le week-end n’allait pas être super agréable parce que j’allais être accaparé en fait par mes crises d’angoisses, par mon mal-être. Donc c’était des trucs que j’avais tendance à ne pas faire. Ma zone de confort c’était être chez moi confiné et pas trop sortir.

crise d’angoisse : je ne pensais pas trouver un jour la solution !

J’avais été voir plusieurs psychothérapeutes ou chaque fois oui je faisais quelques progrès, mais c’était jamais vraiment efficace. Et en fait je suis allé voir Luc parce que la méthode NERTI, c’est la seule qui permet de dissocier la sensation de la situation. Et c’est là que j’ai commencé à voir les changements. Changement des fois assez surprenants car en travaillant sur un problème que j’avais, et bien en fait ça rayonnait sur pleins d’autres aspects de ma vie. Alors on dit toujours, il faut penser à autre chose si t’es pas bien, alors que le but de NERTI c’est de faire remonter toutes ses émotions, et une fois que tu les a acceptées, vécues, elles ont exprimé, moi je le vois comme ça, elles ont exprimé ce qu’elles avaient à exprimer, elles sont passées et cela n’existe plus chez toi. En tous cas mon état d’esprit d’aujourd’hui, je pense qu’il rayonne autour de moi. Je pense que j’apporte pas mal. C’est pas me vanter ou quoi que ce soit. Je pense que ce côté posé et ce côté beaucoup plus positif que j’ai dans la vie. En fait, je suis passé d’un état où j’étais limite dépressif angoissé de la vie à un état où je suis totalement optimiste et pour moi, c’est une révolution de pouvoir faire ce que j’ai envie de faire et vivre ce que j’ai envie de vivre et ne pas me poser de questions. Et c’est que le début.

crise d’angoisse : comment j’ai retrouvé une vie normale

Retrouver d’autres témoignages ou d’autres vidéos gratuites qui expliquent ce qu’est la méthode NERTI en cliquant : http://nerti.fr

AIDER LES AUTRES : Chantal réalise son rêve

aider les autres : un petit mail qui a changé ma vie !

Ma vie d’avant, j’avais une maison, mariée avec deux enfants, j’étais très malheureuse dans ma vie d’avant. Je me sentais prise au piège quelque part et pas heureuse du Tout. J’ai du faire face à ma situation et prendre des décisions dans ma vie.

Et j’ai donc décidé de me séparer, de divorcer et de recommencer une nouvelle vie.On attendait tellement de moi en fait, mais ce n’était pas ce que je voulais. Je voulais vraiment vivre ma vie et devenir ce que j’ai toujours voulu. Dès que j’ai commencé à m’écouter je me suis retrouvée complètement alignée je me sentais bien. Donc même si ça déplaisait à beaucoup de personnes j’étais déterminée pour recommencer quelque chose de nouveau.

Et un jour j’ai ressenti quelque chose qui m’arrivait du ciel enfin quelque chose de très bizarre qui m’arrivait par la, qui m’arrivait au coeur avec une petite voix qui me disait “maintenant Chantal, c’est le moment”, “il faut que que tu fasses vraiment ce que tu as envie de faire depuis toujours”. J’ai toujours adoré depuis toujours d’aider les gens, toujours être là pour les gens. Même si j’ai ramassé quand j’étais plus jeune. J’ai connu l’humiliation, la trahison, le rejet, l’abandon en fait toutes les personnes que j’ai pu connaître, malgré tout ça, j’ai continué à croire en elles et à aimer les gens, continué à les aimer.

aider les autres : comment puis-je faire ?

J’étais devant l’ordinateur, je me suis dit : « qu’est ce que je fais ? Pour faire ce que j’ai toujours voulu ? » Finalement un jour j’avais dans ma boite mail un message de Luc GEIGER. Tout d’un coup ça m’a interpellé. J’ai commandé les 4 vidéos et la je me suis dit : « whaou ! la c’est ça ! »

J’ai commencé la méthode de la formation NERTI. Et ça a été vraiment pour moi une révélation, vraiment, ou je me suis dit : « Yes ! » ça c’est la méthode qu’il faut.

Alors j’ai voulu traiter ma peur de m’exprimer en public avec la formation de Nerti. J’avais eu une grosse peur lors d’une formation ou j’ai dû présenter un article et un sujet et je me suis vraiment sur le moment décomposée sur place. Donc j’ai travaillé cela, j’ai fait le nettoyage en ligne. Maintenant j’anime des formations et c’est juste génial parce que je n’ai plus la boule au ventre. J’avais également la peur du vide donc pendant la formation, j’ai aussi fait un nettoyage sur ce sujet, et ça m’a permis en fait de faire un saut à 3000 mètres un saut en parachute. Tu es zen, tranquille et quand les portes de l’avion se sont ouvertes, j’ai pu faire le grand saut.

Cela fait 3 ans que je suis à la recherche d’un outil efficace et depuis que j’ai NERTI, je suis complète. Avant NERTI, je me disais “mais si j’ouvre des blessures émotionnelles chez quelqu’un comment je fais pour les régler ?”. Je sais qu’aujourd’hui je peux affronter n’importe quoi en fait, n’importe quelle situation j’ai l’outil en main.

Un jour une personne a pris contact avec moi pour une séance NERTI pour la phobie de l’avion. Donc nous avons pris rendez vous sur skype et la séance NERTI s’est déroulée en ligne à distance donc c’était vraiment incroyable et la semaine d’après, elle prenait l’avion pour les états-Unis sans médicaments et sans peur. Ce que j’ai adoré avec la formation NERTI c’est que je pouvais le faire tranquillement à la maison et ensuite l’impression d’être vraiment dans la formation ne pas être toute seule en fait.

Le coaching vraiment top, une super équipe qui est là pour vous, pour moi. C’est en fait du pur bonheur ! Depuis que j’ai NERTI, quand j’ai fait mes premiers nettoyages. Rien que de voir la tête qu’ils font après un nettoyage c’est juste, c’est juste « Whaou, quoi !… Certain ont éclaté de rire en se remettant dans la situation. Et moi je suis là, ébahie à les regarder et j’adore quoi, je kiffe !

aider les autres, pour m’aider…moi !

Je suis vraiment épanouie dans ma vie ou je sens que j’atteins gentiment du bout des doigts mon rêve d’être thérapeute à temps complet.

Je te dirais juste essayes, essayes juste une fois et c’est juste génial ! Quand je dis qu’on peut libérer quelque chose en une séance, une peur, une réaction disproportionnée, une blessure émotionnelle, personne ne me crois mais viens essayer, viens essayer et tu verras, ça va changer ta vie !

NERTI : Nettoyage Emotionnel Rapide des Traumatismes Inconscients, la méthode NERTI est efficace pour se libérer de la plupart des réactions émotionnelles incontrôlables : peurs, phobies, angoisses, paniques, timidité, jalousie, colère etc…même les plus anciennes. Dans 90% des cas une seule séance suffit pour se libérer…définitivement. Chacun peut apprendre à se soigner soi-même, même vous. Découvrez la méthode en vidéo gratuitement sur : http://nerti.fr.

aider les autres : pour m'aider, moi !
aider les autres : pour m’aider, moi !

NERTI et sophrologie


nerti et sophrologie : ou comment certaines pratiques de renforcement travaillent en complémentarité de la méthode NERTI

Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. Dans la vidéo précédente nous avons vu comment Guénolé avec une seule séance de nettoyage émotionnel NERTI s’est libérée de plusieurs problèmes sans avoir à les traiter et dans cette vidéo je vais vous expliquer à quel point il est important de renforcer votre structure émotionnelle pour faciliter et amplifier les résultats de NERTI et comment vous allez pouvoir le faire aussi vous-même depuis chez vous.

Guénolé continue en disant : « Les pratiques qui m’aidaient tant bien que mal à supporter mon état poly-traumatique n’ont pas été vaines car elles ont servi de renforcement pour avancer plus vite et stabiliser le nettoyage émotionnel qu’offre NERTI. »

Ça aussi c’est super important. Toutes les techniques que vous faites (EFT, sophrologie, pleine conscience, méditation, Taï-Chi, Qi gong, yoga, pilates, reiki, tout ce qu’on peut faire comme autres techniques, ou même techniques thérapeutiques que vous avez faites à côté, à part les techniques très analytiques qui ont tendance à enkyster un peu le problème) vont améliorer le renforcement de la structure émotionnelle. Elles vont apporter du contrôle et c’est une bonne chose quelque part, mais ça ne travaille pas du même côté que NERTI. Ça vient en synergie mais c’est les 2 plateaux de la balance en équilibre.

Il faut faire du nettoyage pour que le renforcement marche bien et soit plus efficace. Et parfois, il faut faire du renforcement pour que le nettoyage puisse se faire. Car il arrive que la structure émotionnelle de la personne n’ait pas suffisamment d’énergie pour accepter de faire le nettoyage, donc dans ce cas, il faut faire du renforcement avec les techniques que je viens de citer.

Si ça vous intéresse de faire du renforcement, vous pouvez trouver des séances gratuites en audio sur mon blog http://mister-no-stress.fr.

J’en reparlerai plus précisément plus tard.

Je viens de vous parler de l’importance et de la synergie qui existe entre les techniques de renforcement et l’approche thérapeutique de la méthode NERTI. Si vous aimez cette vidéo, cliquez sur j’aime, abonnez-vous, partagez-la à tous vos amis et revenez rapidement car dans la prochaine vidéo je vais vous expliquer pourquoi votre autonomie est si importante et comment je vais vous aider à l’acquérir.

nerti et sophrologie : du renforcement pour lâcher prise
nerti et sophrologie : du renforcement pour lâcher prise

Pour d’autres vidéos, rejoignez-moi sur : http://nerti.fr

phobies : une libération peut en cacher une autre !


« Bonjour je suis Luc GEIGER le concepteur de la méthode NERTI. Dans la vidéo précédente Samuel témoignait comment il avait pu ressortir ses rêves du placard pour enfin les vivre car il était à l’aise en public. Dans cette vidéo vous allez être surpris de découvrir comment une libération de phobies peut en cacher beaucoup d’autres et comment les effets positifs peuvent se cumuler les uns après les autres !  »

Troisième témoignage de Guénolé qui dit :

« Je suis ravi d’avoir découvert la technique NERTI. Cela faisait des années que je cherchais à me libérer de traumatismes, de phobies qui provoquaient de grands stress et de grandes fatigues en moi. Malgré tous mes efforts et une bonne douzaine de soins et de thérapies pratiquées depuis plus de 30 ans, 30 ans de pratiques diverses et variées, NERTI est la première technique qui me soulage réellement. Grâce à NERTI, je me sens calme et envisage l’avenir sereinement et positivement depuis plusieurs semaines alors que je venais de traverser des mois d’anxiété et d’angoisses très éprouvantes, sans parler d’autres aspects pénibles de ma vie. »

phobies une libération peut en cacher une autre : qu’est-ce que cela veut dire ?

Souvent, quand les gens font un nettoyage sur une réaction émotionnelle incontrôlable, d’autres réactivités qui y étaient rattachés – qui semblent apparemment sans rapport – vont se libérer aussi. C’est-à-dire que des hyper réactivités, – qui avaient la même racine émotionnelle, la même source, sans qu’on les ait forcément traitées et sur lesquelles on n’a pas travaillé directement, disparaissent également. Lorsque la mémoire traumatique qui a été nettoyée était la même que celle qui était déclenchée dans plusieurs autres situations, elles vont toutes bénéficier du nettoyage. Du coup, toutes iront mieux aussi. c’est chouette non ?

Ça c’est le deuxième effet kiss cool de la technique.

Je viens de vous parler de Guénolé qui, malgré ses 30 ans de thérapies avait toujours les mêmes difficultés. En travaillant avec NERTI sur un sujet précis, Guénolé à libéré d’autres problèmes qui étaient reliés entre eux et cela en une seule séance !  Si vous aimez cette vidéo, cliquez sur j’aime, abonnez-vous, partagez-la à tous vos amis et revenez rapidement car dans la prochaine vidéo je vous parlerais du rôle des techniques de renforcement comme le Yoga, le Reiki, la méditation…et comment elles augmentent les effets de NERTI.

Une peur peut en cacher une autre
Une peur, une phobie peut en cacher une autre

Pour d’autres témoignages, rejoignez-moi sur : http://nerti.fr

1 2 3 4 5 6