Peur de l’avion, désormais c’est terminé !

Et si prendre l’avion devenait aussi insignifiant que voyager dans une voiture, ou se déplacer à bord d’un train…
Vous en rêvez ?…
Alors vous pourrez visiter vos amis expatriés à l’autre bout du monde, visiter les merveilles du monde que vous avez seulement vues dans des reportages (…).
Savez-vous qu’il est possible de vous en libérer ?
Et que vous avez droit au bonheur, et que vous êtes si prêt du but !
Allez, je ne vous fais pas plus attendre…
Je vous explique en quoi consiste cette peur irraisonnée de l’avion et surtout je vous donne des solutions pour passer outre !

Peur de l'avion : comprendre de quoi il s'agit

Pour votre information, la peur de l’avion porte aussi les jolis noms d’Aérodromophobie ou d’Aviophobie.
Une personne sur 4 serait atteinte par cette peur qui effraie au plus haut point et qui empêche de partir (vacances ou voyages professionnels).
Mais comment expliquer cette peur ?
Elle serait la conséquence d’une mauvaise expérience en vol (turbulences mal vécues, galères avec perte de bagages, fatigue, crise de panique…)
Ou alors, cette peur peut apparaître progressivement ou enfin elle peut vous atteindre sans raisons apparentes…
Au moment où la personne a vécu ces expériences peu agréables, son cerveau reptilien (cerveau primaire) a cru mourir.
De ce fait, il a assimilé le vol en avion comme un danger potentiel de mort…
Voir la [Théorie moderne des angoisse et phobies]

Peur de l’avion : la peur de l’accident ou de mourir

L’avion, le moyen de locomotion le plus sûr ?

Lorsque vous avez les chocottes de monter dans un avion, c’est que vous avez la croyance qu’il s’agit d’un moyen de locomotion pas fiable !
En effet, toutes les infos, connaissances et statistiques concernant l’industrie aéronautique n’y changeront absolument rien du tout…
De même, l’industrie aéronautique est intransigeante avec la sécurité de l’avion, ils sont contrôlés très souvent.
Quant aux pilotes, eux aussi sont en ligne de mire, leurs connaissances et compétences sont vérifiées très régulièrement.
Même les statistiques vont dans ce sens, elles montrent formellement que la voiture serait 100 fois plus dangereuse.
Effectivement le transport le plus sûr au monde reste l’avion !
Quoi que l’on puisse vous dire, le cerveau reste persuadé que l’avion est effrayant !

Obligation de lâcher prise

De plus, l’avion est un transport super déstabilisant car vous avez l’impression de laisser votre vie entre les mains de pilotes que vous ne connaissez absolument pas.
D’ailleurs, en passant, il est dommage que tous les pilotes ne sortent pas de leur cockpit pour saluer les passagers afin de créer un minimum de relationnel.
En même temps, il est plus important qu’ils se concentrent sur leur itinéraire, sur la mise en route de l’appareil…
Bref, il est grand temps d’apprendre à lâcher prise.

Peur de l’avion : les peurs associées

Parfois ce n’est pas l’avion, en lui-même, qui cause ce stress… mais tout ce que cela signifie.
Un avion est synonyme de petit endroit clos où se retrouve un nombre plus ou moins conséquent de personnes.
Du coup, les claustrophobes et les agoraphobes vont angoisser…
D’autres personnes vont avoir peur des hauteurs, d’autres de la vitesse, ou encore des microbes dû au nombre important de personnes confinées dans un espace hyper limité…
De plus, certains peuvent aussi avoir peur de faire une crise de panique, en plein vol, et de se sentir pris au piège, et de passer pour un déséquilibré…

Peur de l'avion : comment la gérer

Avant le vol

Il est important de bien vous préparer mentalement mais aussi physiquement à ce voyage.
Quelques jours avant le vol, je vous invite à vous relaxer, à pratiquer des exercices de sophrologie.
Par exemple, l’exercice de la respiration au carré est top pour se mettre dans un état d’esprit bien détendu.
Avant de commencer, on :
– vide complètement l’air de ses poumons sur un long souffle (cela aide à faire descendre la respiration dans le ventre), puis on
– inspire sur 3 ou 4 secondes
– suspend son souffle (poumons pleins) 3 ou 4 secondes
– expire sur 3 ou 4 secondes
– enfin on suspend son souffle (poumons vides) 3 ou 4 secondes, avant de ré-inspirer (voilà on est tout détendu !)

Ce dernier temps est celui qui dérange le plus car il donne l’impression que l’on s’étouffe, ce qui n’est pas le cas bien évidemment !

La veille du vol

Afin d’arriver dans d’excellentes conditions, tout frais et dispo, il est important d’avoir une hygiène de vie saine.
En effet, il est préférable de se coucher relativement tôt, de ne pas boire d’alcool ou autres excitants, de manger léger, et d’éviter les infos ou autres films catastrophes…
Le jour J, je vous invite à adopter une tenue décontractée, ample dans laquelle vous vous sentirez à l’aise.

Pendant le vol

Afin d’être dans un contexte optimum, il est impératif de respecter quelques règles.

Informer le personnel de bord

Dans un 1er temps, dès l’installation à votre place, vous pouvez d’ors et déjà mettre au parfum le personnel de bord.
Ils ont l’habitude de ce genre d’inconfort et sauront trouver les mots pour vous réconforter.
Vous pouvez procéder de la même manière avec les passagers qui se trouvent à vos côtés
Comme ça tout le monde est au courant, et vous accepterez et accueillerez mieux votre peur…
Et si une petite angoisse venait à monter, vous vous sentirez plus confortable.
Et peut-être que vous pourrez même taper la discute avec d’autres personnes qui sont dans le même cas que le vôtre. (Hi, hi, hi)

Prévoir différentes activités pendant le voyage

Dans un 2nd temps, je vous conseille de fragmenter le voyage et de prévoir des activités sympas et divertissantes.
D’une part, vous allez pouvoir faire des pauses déjeuner, manger à plusieurs reprises s’il s’agit d’un vol long courrier.
Par ailleurs, vous aurez l’occasion de regarder le film que vous n’avez pas eu le temps d’aller voir au ciné. Plutôt cool !
De plus, vous pourrez vous délecter du dernier bouquin que vous reluquiez depuis un moment.
Enfin, vous aurez l’opportunité de prendre le temps de faire des mots fléchés, mélangés, croisés, ou encore des grilles de Sudoku (…)
Cela vous permettra de focaliser votre esprit  sur autre chose et vous pourrez même vous surprendre à prendre du plaisir dans un avion !
Et oui, tout est possible, n’est-ce pas ?

Se détendre

Dans un 3ème temps, Je vous invite à vous D É T E N D R E.
Facile à dire, me direz-vous…
Oui, plus que ce que vous ne l’imaginez.
Je vous invite à préparer une petite sélection de podcasts inspirants, de musique douce ou encore de méditation.
En outre, cela vous permettra de ne pas analyser le moindre bruit qui pourrait vous paraître suspect.

Boire des boissons non alcoolisées

Et bien entendu, je vous conseille fortement de ne pas vous mettre la tête à l’envers avec de l’alcool.
Car avec l’altitude, ça monte vite à la tête et augmente votre tension artérielle…
Et dans ce schéma-là, vous allez devenir encore plus anxieux et vous vous rapprocherez de la crise de panique…
Donc stratégie plutôt à oublier !!!!

Si les techniques que je vous ai citées ne vous donnent pas de résultats escomptés, peut-être est-il temps d’essayer une approche différente.
Qu’en pensez-vous ???

Peur de l'avion : NERTI, la solution radicale !

Il est important d’agir au plus vite et surtout avant que votre peur ne prenne le dessus et ne vous emprisonne !
En tant que concepteur de la méthode NERTI et au vu de ses effets remarquables, notamment sur la peur de l’avion, il est impensable de passer à côté de cette méthode miracle !
Il suffira de penser à votre voyage, de laisser monter toutes les sensations désagréables qui se présentent à vous (mains moites, palpitations, tremblements, raideurs…).
En outre, il est nécessaire de les accueillir, de les valider.
Par ce biais,  votre cerveau reptilien comprendra alors que l’avion n’est plus synonyme de danger de mort : [Théorie moderne des angoisse et phobies]
En effet, avec cette méthode, vous pouvez traiter ce problème à l’aide d’une séance à froid, sans être en confrontation directe avec le problème.
Ainsi avant même de prendre l’avion, vous serez totalement libéré de cette peur, et vous pourrez vous confronter à la situation.
Si cela a aiguisé votre curiosité, et que vous avez envie d’en savoir davantage, je vous invite vivement à regarder les vidéos gratuites sur https://nerti.fr.

En conclusion,

Ce serait dommage de ne pas découvrir des lieux intéressants culturellement, des lieux de villégiature magnifiques, à cause d’une simple peur.
Il existe des solutions et notamment la méthode NERTI qui vous permettra de vous ouvrir à de nouveaux horizons.
Ne restez plus cloîtré chez vous de « peur de »…
De manière raisonnable, vous n’avez aucune raison de craindre ces départs.
Alors Go, on court, on vole, et on attrape son avion !
Et en route pour l’aventure, avec NERTI !!!

INSCRIVEZ-VOUS VITE A LA FORMATION NERTI,
SI VOUS SOUHAITEZ VOYAGER EN AVION SEREINEMENT !

ateliers-gratuits-nerti

Dans le même esprit, quand les transports vous stressent, je vous invite à lire cet article : Conduire, et si ce n’était plus un problème !

Leave a Reply

Your email address will not be published.

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.

Dites-moi à quelle adresse
vous envoyer votre accès à

l'atelier Gratuit :

"Libérez-vous
de vos émotions incontrôlables"