Le piège de l’inaction est certainement ce qui vous maintient le plus dans vos peurs et vous empêche de vivre votre vie libre et épanouie !

Si vous souffrez de peurs paniques, de phobies, vous savez, certainement, ce dont je parle !

Le piège de l’inaction

peurs : piège de l'inaction

En fait, pour arriver à une peur si grande qu’elle envahit des pans entier de votre vie, vous avez souvent préféré éviter plutôt que d’affronter votre peur ….et je dirais que c’est normal !
Vous êtes tombé dans un piège puissant, que vous n’arrivez pas à maîtriser.
Je vous explique comment en venir à bout.

Changer : possible ou impossible ?

Votre croyance que vous ne pouvez pas changer est la source la plus puissante de votre inaction.
Depuis longtemps, peut-être depuis toujours, vous êtes certain que votre peur, votre phobie ou votre hyper-réactivité émotionnelle fait partie de votre personnalité.
C’est simple, vous êtes persuadé qu’elle vous définit…n’est-ce pas ?
Vous êtes : « la personne qui ne prend jamais l’avion », « qui ne sort jamais seule » ou « qui peut faire une attaque de panique à la vue d’une souris »…

Et du coup, si c’est ainsi que vous vous percevez, c’est ainsi que les autres vous voient !
Mais, je vais vous surprendre, ce n’est pas vous du tout !
Ce n’est pas ce que vous êtes profondément.
Vous n’êtes pas votre phobie, vos angoisses ou votre hyper-réactivité émotionnelle.
Ce ne sont que des manifestations d’une mémoire émotionnelle très ancienne.

Cette émotion récurrente est l’expression d’un dysfonctionnement, à un moment donné.
Cette « erreur » n’a pas été réparée correctement et vous impacte profondément depuis.
Réellement, votre MOI profond est calme, tranquille, apaisé.

Simplement, vous n’y avez pas encore accès.

Le prix de l’inaction

Vous êtes-vous déjà demandé combien vous avait coûté votre inaction ?
Je parle de coût financier mais aussi de coût en terme de santé, de temps perdu, de répercutions familiales, d’occasions ratées, de moments gâchés…etc.

Souvent, pour bien en prendre conscience, il suffit de se poser quelques minutes pour éclaircir les choses.
Je vous propose une petite expérience pour mesurer la puissance du piège de l’inaction.
Prenez un stylo et une feuille de papier.
Commencez par écrire une liste.
Vous notez dessus tout ce que vous a coûté, gâché votre peur, phobie ou hyper-réactivité.

Je vous encourage à faire différentes colonnes pour balayer tous les domaines de vie :piège de l'inaction

  • Amour
  • travail
  • finances
  • loisir
  • famille
  • amitié
  • spiritualité
  • accomplissement personnel : dans ce domaine, lâcher vous ! Notez aussi vos rêves inachevés, vos désirs jamais exprimés…

Pour chaque colonne, réfléchissez et notez en quoi vos émotions récurrentes ont impacté le domaine.
Par exemple :
Amour : ma timidité maladive m’a empêché d’aborder les personnes qui me plaisaient.
Je me suis enfermé dans une relation qui ne me correspond pas …par confort (A l’époque mon conjoint a fait tout le chemin vers moi!)
Travail : Je suis timide au point de ne pas avoir osé postulé sur le poste de cadre quand il s’est libéré.
Pourtant, je sais que j’ai les compétences requises.
Finances : Je ne suis pas capable de demander une remise lorsque je fais un gros achat…je paie toujours le prix fort, par peur.

…etc. pour tous les domaines de vie

Voilà…C’est à vous !

Le déclic

Le piège de l’inaction est redoutable :
En effet, plus le temps passe, plus le problème prend de l’ampleur.
Et il paraît de plus en plus insurmontable…

La peur est comme un dragon de papier au nouvel an chinois : il fait du bruit, il fait peur, il est énorme et impressionnant.
Mais si on s’approche suffisamment, on se rend compte qu’on peut le déchirer à mains nues.

Parfois, un déclic se produit.
Peut-être l’avez-vous déjà vécu ?
Vous tombez malade…
Votre conjoint craque et menace de vous quitter si vous ne faites pas quelque chose pour changer.
Vous perdez votre travail parce que vous n’arrivez plus à sortir de chez vous.
Le matin vous vous levez déjà épuisé  par la lutte contre ces émotions si envahissantes.
A tel point que vous sentez qu’il faut agir avant de vous effondrer.

C’est peut-être une vidéo, un article qui fait tilt !!

Si cela vous arrive, c’est une vraie chance !
Oui, une chance !
La vie vous envoie un signal fort : « fais quelque chose ! »
Sachez que la vie vous prévient avec des signaux de plus en plus fort :
Elle commence par vous envoyer une plume, puis une brique et enfin un camion…
N’attendez pas d’être sous les roues pour réagir !

Vous donner une chance

J’ai la croyance que chacun a en lui tout ce dont il a besoin.
Il vous manque seulement le bon mode d’emploi.
Je l’ai vérifié un nombre incalculable de fois, aussi bien sur moi que sur les personnes que j’ai accompagné…

Vous avez la solution en vous et c’est beaucoup plus facile que ce que vous pensez.
C’est pour cela que j’ai mis au point la méthode NERTI : vous apprendre, en autonomie à devenir votre propre thérapeute.
Donnez-vous la chance de vraiment changer votre vie et je serais heureux de vous accompagner.

Si vous le souhaitez, les vidéos de présentation de la méthode NERTI sont en accès gratuit.

Cliquez ici !

 

changer-de-vie-avec-NERTI

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.

CommentLuv badge