Que faire pour vaincre la phobie scolaire ?

L’école est une partie importante du développement d’un enfant.

C’est là qu’il apprendra en pratique à se socialiser, à suivre des règles, à faire preuve de discipline, en plus de lire, d’écrire et d’avoir accès à tous les autres contenus nécessaires pour obtenir son diplôme chaque année.

Bien qu’il s’agisse d’un environnement convivial pour la plupart des élèves, certains peuvent développer ce qu’on appelle la phobie scolaire.

Poursuivez votre lecture pour connaître les mesures à prendre afin d’aider votre enfant à surmonter ce problème.

Lui faire admettre sa peur d’aller à l’école

La première étape pour aider votre enfant à vaincre la phobie scolaire est d’aborder ouvertement le problème avec lui.

Après tout, avant de découvrir les causes de sa peur, vous devez avoir une conversation avec lui.

Demandez-lui comment il va et de quoi il a peur.

Il est important que vous fassiez savoir à votre enfant dans cette situation qu’il n’est pas seul et qu’il y a toujours une solution. Essayez de vous mettre à sa place.

Prenez-le dans vos bras et faites en sorte qu’il se sente en sécurité.

En étant compréhensif, il pourra s’ouvrir et parler ouvertement de ses problèmes.

Si l’anxiété liée aux performances ou aux examens est le problème, vous devriez réduire la pression qui pèse sur lui, en revoyant vos attentes et vos ambitions à la baisse.

Grondez moins votre enfant et félicitez-le davantage. Vous pouvez également l’aider à faire ses devoirs scolaires, par exemple en révisant et en étudiant ensemble.

Ce n’est qu’avec votre soutien que votre enfant pourra surmonter sa phobie scolaire.

Recourir à une aide professionnelle

La phobie scolaire est très souvent diagnostiquée tardivement car les symptômes de stress aigu, qui peuvent entraîner une tachycardie, des vomissements et des évanouissements, sont souvent interprétés comme une simulation pour éviter d’aller à l’école ou confondus avec des maladies courantes.

Cependant, nous ne devons pas laisser la phobie scolaire gagner du terrain.

Plus le temps passe et plus le trouble s’enracine. Moins l’enfant va à l’école et plus il est difficile d’y retourner.

Et s’il est déjà déscolarisé, il est encore plus difficile de surmonter cette phobie.

Dès les premiers symptômes, nous vous conseillons de consulter votre médecin, qui vous orientera vers un thérapeute.

Pendant la thérapie, les enfants apprennent à surmonter leur phobie scolaire. Mais une chose est sûre : ils doivent apprendre à gérer leur anxiété.

Il est possible de traiter sa phobie scolaire à différents niveaux.

Tout d’abord, vous pouvez contacter l’école à cet effet. Une collaboration peut contribuer à optimiser la situation en classe et à l’école.

En outre, il est possible de modifier le climat d’apprentissage ou d’améliorer les relations entre les élèves.

Pour vaincre cette anxiété, l’homéopathie peut aussi être utile dans certains cas. Il existe par exemple des globules spéciaux qui permettent de soulager la nervosité et l’anxiété.

Il est également possible d’utiliser l’hypnose pour lutter contre l’anxiété. Les enfants sont particulièrement réceptifs à l’hypnose, et cette technique peut donc les soulager.

Toutefois, veillez à discuter au préalable de cette méthode de traitement avec un psychologue pour enfants.

Si votre enfant souffre d’une anxiété grave et que les conseils donnés pour combattre la phobie ne l’aident pas, il est temps de faire appel à des services de psychologie scolaire ou à des thérapeutes pour enfants.

Les thérapeutes peuvent travailler avec toute la famille pour trouver des solutions et les mettre en œuvre étape par étape afin d’aider votre enfant à vaincre sa phobie de l’école. 

Dans certains cas, il est même nécessaire que les enfants soient traités en tant que patients hospitalisés dans une clinique appropriée.

Pour aller plus loin :