Comprendre ses peurs est souvent inutile

« Chercher à comprendre ses peurs pour s’en libérer ! »
Voilà une croyance qui a la peau dure et nous allons voir ensemble pourquoi c’est non seulement rarement vrai mais en plus souvent contre productif.

Envie de comprendre ses peurs

il est inutilie de chercher à comprendre ses peurs pour s'en libérer

Il y a toujours, en consultation, en formation ou en séminaire un moment où je m’amuse beaucoup : je sais que quelqu’un, forcément, va me demander de comprendre ses peurs, de connaitre leurs origines et leurs modes de fonctionnement .

En fait, cette envie de comprendre, c’est humain !

On nous a enseigné, depuis la maternelle, que pour résoudre un problème notre cerveau a besoin de le comprendre.
C’est vrai pour un problème de math !
C’est vrai pour le monde extérieur et  tout ce qui nous entoure.
Par exemple quand une voiture est en panne, chercher à comprendre pourquoi est absolument nécessaire pour pouvoir la réparer.
Mais cette vision cartésienne a envahi tous les domaines, même les sciences humaines.

Un monde d’émotions et de sensations

   

Or, votre monde intérieur fonctionne différemment.
Vous êtes avant tout faits de sensations et d’émotions.
Votre partie cognitive (en fait, ce qu’on appelle la raison) vous paraît toujours prendre une place immense.
C’est ce qui fait votre dialogue intérieur et c’est ce que l’on « voit » le plus.

En fait, il est désormais démontré par les neurosciences que les émotions sont à l’origine de la plupart de nos décisions et de nos actes.
Même si nous sommes persuadés d’avoir tranché en réfléchissant longuement, en analysant, en hiérarchisant les problèmes, au bout du compte, ce n’est pas cela qui a été décisif mais l’état émotionnel du moment !

Chercher les causes ?

De nombreuses thérapies s’articulent autour de la recherche des causes, de comprendre le pourquoi…
La psychanalyse, notamment, bâtit sa « cure », autrement dit, sa thérapie, sur la recherche des causes et la compréhension des phobies, anxiétés, mal-être.
Si la cause est trouvée et comprise par le patient, la personne est censée aller beaucoup mieux.

Or, on sait aujourd’hui que la psychanalyse, malgré sa durée d’accompagnement dans le temps, ne donne pas toujours les résultats attendus.
Par résultats attendus, j’entends aller mieux !
Pour moi, c’est une évidence !

En fait, la compréhension d’un événement du passé s’adresse à votre cerveau cognitif. Votre intellect a compris pourquoi vous avez en horreur les clowns, le fait de monter dans un avion ou votre phobie de la foule en ville….
Mais si on s’arrête à cette interprétation, c’est comme si on ne s’adressait qu’à une partie de votre cerveau.
Votre cerveau reptilien, lui, votre cerveau instinctif (siège de l’instinct de survie) n’a pas été consulté !!!

NERTI, une thérapie différente

Avec NERTI, la bonne nouvelle, c’est que comprendre ses peurs n’est pas nécessaire.
Je dirais même que cela ne facilite en aucune manière le nettoyage émotionnel….

Pourquoi ?
NERTI va directement travailler sur une mémoire traumatique inconsciente, bien enfouie dans votre cerveau reptilien. Cette partie du cerveau n’a pas d’accès au raisonnement,  à la pensée telle qu’on la conçoit.

En effet, votre cerveau reptilien n’a qu’une fonction : vous maintenir en vie. C’est lui, par exemple , qui régule votre respiration.
D’ailleurs, vous l’avez peut être déjà expérimenté : il est impossible de s’arrêter volontairement de respirer !
Alors, les questionnements, les problèmes existentiels, le pourquoi du comment…., le cerveau reptilien ne s’en préoccupe pas du tout !

Avec la méthode NERTI, vous allez apprendre à travailler avec cette partie de vous dont vous avez peu conscience mais qui impacte votre vie en permanence.
Je vous aide à apprivoiser son fonctionnement pour être enfin la personne que vous rêvez d’être !

L’accès à mes ateliers vidéos est gratuit alors cliquez maintenant sur le bouton pour vous inscrire !

Prenez soin de vous

Luc GEIGER
Concepteur de la méthode NERTI

 

methode-nerti-qu'est-ce-que-c'est

2 réflexions au sujet de « Comprendre ses peurs est souvent inutile »

  1. bonjour monsieur luc je suis hamid d alger ja i 35 ans je souffre d une depression nerveuse depuis plusieur annees et j eprend des medicaments dite moi quoi faire ??

    1. Bonsoir Hamid,
      Je comprends bien ta situation. Cependant, NERTI ne fonctionne pas à 100% sur des états latents comme une dépression dont on ne connaît pas la cause. En effet, le travail de nettoyage émotionnel NERTI ne peut se faire qu’à partir de réactivités émotionnelles, si elles sont devenues omniprésentes, il n’y aura pas d’élément spécifique pour démarrer une libération.
      En revanche, dans le cas où l’élément déclencheur de la dépression est identifié (un deuil, une déception ou autre événement difficile : il s’agit là d’une dépression « réactionnelle »), le fait de traiter la réaction émotionnelle de cet élément va souvent permettre de sortir du cercle vicieux de la dépression. La solution médicamenteuse peut certes convenir à court terme pour permettre d’interrompre l’angoisse mais elle ne suffit pas pour éliminer définitivement la racine du problème. Courage !
      Prends soin de toi.
      Rose – Assistante de Luc Geiger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge