Blog

Comment surmonter l’angoisse de la rentrée ?

reprendre-le-travail-de-façon-zen

Comment surmonter l’angoisse de la rentrée ?

3 clés pour vivre sereinement la reprise du travail après les congés d’été

une-rentrée-sans-stress

Après les vacances, l’angoisse de reprendre le travail envahit un grand nombre d’entre nous. En effet, la perspective de retrouver une routine et un rythme infernal peut apporter une certaine dose d’anxiété. C’est une réaction classique à la suite d’une période de totale liberté. Bronzé avec encore des effluves de monoï sur la peau, il faut se remettre vite dans le bain, mais cette fois-ci, celui du boulot ! Un temps d’arrêt estival procure toujours de nouvelles ressources énergétiques. Cependant, ces bienfaits peuvent rapidement s’évaporer lorsqu’on replonge dans le stress de ses obligations professionnelles. Surmonter l’angoisse de la rentrée et redémarrer votre activité en douceur et sans appréhension, c’est possible ! Surtout en utilisant les 3 clés pour vivre sereinement la reprise du travail après les congés d’été !

1 — Prolonger le lâcher-prise des vacances pour surmonter l’angoisse de la rentrée

Rien de plus naturel que de prendre goût à la liberté que nous offrent les vacances. Faire ce que l’on veut, quand on le souhaite, s’avère tellement bienfaisant pour la santé morale et physique ! Vous avez bien profité des heures de baignades en famille, d’activités ludiques, de lecture au calme sous votre parasol, de festivités entre amis… mais voilà, vous réalisez que c’est déjà fini ! 

Par bonheur, il ne tient qu’à vous de prolonger le bénéfice des congés et de garder paisiblement le cap jusqu’à votre prochaine date de départ en vacances. Certes, la lumière du soleil va diminuer et vous allez retrouver votre environnement quotidien. Cependant, vous avez la possibilité de conserver quelques bonnes habitudes prises pendant votre période de repos. Il vous suffit de doser habilement les moments de plaisir et de labeur.

Pour perpétuer le lâcher-prise des vacances, vous pourriez décider de : 

  • Programmer régulièrement des sorties.
  • Organiser des dîners en famille ou entre amis.
  • Transformer les tâches du quotidien en défis familiaux, dans la bonne humeur.
  • Consacrer au moins 20 minutes par jour pour vous relaxer.
  • Continuer à pratiquer un sport ou un loisir au minimum une fois par semaine.

Septembre est la période où chaque ville prévoit son forum des associations, présentant au public de multiples activités : culture, bien-être, distractions, animations, sports. Vous devriez y trouver votre bonheur !

Pour conjuguer les impératifs personnels et professionnels de façon harmonieuse, c’est avant tout une question d’état d’esprit.

Même si vous éprouvez actuellement des difficultés à l’idée de reprendre le travail, il est essentiel que vous compreniez l’importance de demeurer dans la gratitude. Il s’agit d’un mode de pensée susceptible de transformer complètement votre regard sur chaque situation. En réalisant la chance d’avoir eu des vacances et celle d’avoir un emploi, une certaine légèreté s’installera dans votre quotidien. La reconnaissance crée une émotion qui vous rappellera que votre vie est avant tout un cadeau précieux et inestimable.

Par ailleurs, en vivant positivement chaque instant, en toute conscience, vous n’aurez pas l’impression de courir après le temps, mais de le maîtriser. Vous réaliserez que le bien-être peut être quasi permanent et non limité à quelques semaines de congés par an.

Afin de vous aider dans cette optique, la sophrologie est un excellent moyen d’accroître les bonnes énergies récupérées en vacances et de les prolonger davantage. En effet, cette méthode est une pratique psychocorporelle qui favorise un juste équilibre entre le corps, le mental et les émotions. Elle combine des techniques de relaxation, de respiration et de visualisation positive. Elle est particulièrement recommandée en gestion du stress lors de périodes transitoires comme celle de la rentrée.

2 — Repenser son organisation pour vivre sereinement la reprise du travail

En faisant le bilan sur les facteurs de stress vécu au cours des rentrées précédentes, vous allez pouvoir en déduire les erreurs à ne pas reproduire et trouver des pistes d’amélioration. Car si vous continuez à vous programmer mentalement une reprise catastrophique, il y a de fortes chances qu’elle le soit à nouveau ! Alors, dites stop à ce que vous ne voulez plus et oui à ce que vous souhaitez au plus haut point !

Pour ce faire, revoyez complètement votre organisation personnelle et professionnelle et ne laissez pas libre cours à la procrastination.

Êtes-vous prêt à un changement positif tout en restant zen ? 

En passant à l’action méthodiquement, vous réaliserez des choses dont vous pourrez être fier et vous développerez une plus grande confiance en vous. Vous avancerez dans vos projets et vous vous sentirez plein d’enthousiasme pour continuer dans cette voie-là.

Alors, une bonne organisation est la base pour mieux appréhender l’ampleur de votre emploi du temps et apaiser votre mental. 

La tenue d’un agenda ou d’un calendrier bien en vue est primordiale. Vous aurez ainsi une feuille de route tracée qu’il vous suffira de suivre à la lettre, tout en vous accordant une dose de souplesse. En notant tout ce que vous avez à faire, sur votre « to do list », vous aurez la garantie de ne rien oublier (si vous la regardez !).

En d’autres termes, pour bien organiser votre emploi du temps et assurer sans stress les tâches de votre quotidien, utilisez votre agenda papier ou votre ordinateur (selon l’outil avec lequel vous vous sentez le plus à l’aise). 

Inscrivez tous les événements qui vont ponctuer votre journée, votre semaine ou votre mois (réunions, exercices répétitifs, corvées administratives, projets en cours, sorties, sport, loisirs, anniversaires…). 

Hiérarchisez vos activités tout en vous octroyant une marge pour les imprévus et pour des moments de liberté : 

  • Consignez d’abord toutes les tâches prioritaires et urgentes.
  • Notez ensuite ce qui est important, mais moins pressé.
  • Fixez-vous des délais raisonnables pour accomplir vos objectifs.
  • Prévoyez de déléguer certains travaux pour vous libérer l’esprit.
  • Pensez à bloquer des zones libres rien que pour vous.
  • Envisagez de faire appel à des services « en ligne » qui faciliteront votre vie (courses, poste, démarches administratives…).
  • Cochez au fur et à mesure vos réalisations et replanifiez si nécessaire.
  • Ne négligez pas votre vie de famille et vos moments de détente.

Le fait de programmer vos activités dans le temps et de constater chaque accomplissement lors d’un bilan quotidien ou hebdomadaire vous procurera un sentiment de fierté et de satisfaction. Les journées ne sont pas extensibles, plus vous planifiez, plus vous vous débarrassez de la sensation d’être débordé et stressé.

Si malgré votre organisation, vous vivez des moments de stress intensif, faites une pause de quelques minutes, plusieurs fois par jour. Fermez les yeux, inspirez et expirez profondément de façon régulière. Cette respiration rythmée vous aidera à découvrir les bienfaits de la cohérence cardiaque, méthode reconnue pour normaliser le système nerveux autonome et apaiser les tensions.

vivre-zen-la-rentrée

3 — Trouver des sources de motivation dans son travail pour une reprise en douceur

La motivation ne provient pas seulement d’une simple volonté personnelle. Elle regroupe un ensemble de facteurs individuels, économiques et environnementaux. La motivation peut émaner de l’intérêt et du sens à accomplir une tâche, de la reconnaissance de sa hiérarchie, des conditions de travail, de l’autonomie, des prises d’initiatives, du salaire, des valeurs de l’entreprise… etc.  Tous ces éléments influencent l’envie de continuer à s’investir ou pas.

Si vous aimez votre emploi :  

Le coup de blues de la fin des vacances passera très vite. Vous allez vous replonger naturellement dans vos activités, rejoindre avec joie vos collègues et, au bout de quelques heures, vous aurez retrouvé votre rythme. C’est simplement un temps d’adaptation nécessaire après une période d’interruption.  

Lors de votre première journée de travail, ménagez-vous :

  • Cantonnez-vous à la reprise de contacts avec vos différents interlocuteurs et clients, eux-mêmes de retour de congés. 
  • Récoltez les dernières informations pour vous mettre à jour. 
  • Ne foncez pas tête baissée dans les dossiers importants. 
  • Dans la mesure du possible, triez et répondez à vos mails.
  • Établissez votre planning de la semaine à venir.
  • Ne stressez pas devant les urgences qui n’ont pas été traitées ou résolues en votre absence. 
  • Acceptez d’être un peu déconnecté en raison de votre congé.

Ne soyez pas trop exigeant envers vous-même. De toute façon, vous allez gérer et assurer comme d’habitude ! L’avenir de votre poste ou de votre entreprise n’a pas été remis en jeu parce que vous étiez en vacances ! 

Si vous retournez travailler à reculons, la boule au ventre, oppressé et stressé :

C’est un signal d’alarme. Il convient d’en analyser les raisons en fonction de ce que vous ressentez :

  • Un décalage entre votre métier et vos aspirations profondes.
  • Un sentiment de stagner et de ne pas évoluer.
  • Une impression de ne pas être à la hauteur et la peur de commettre des erreurs.
  • Un manque de reconnaissance de votre hiérarchie.
  • Une incompatibilité entre vos valeurs et celles de l’entreprise.

La rentrée est le moment propice pour faire le point sur votre situation, vous remettre en question, et entreprendre des changements positifs. Ce moment d’incertitude, certes désagréable, peut être bénéfique pour vous. En effet, il vous octroie la perspective d’étudier le champ des évolutions possibles : 

Vous pouvez : 

  • Identifier précisément les raisons de votre insatisfaction actuelle.
  • Lister les valeurs importantes à vos yeux (autonomie, liberté, argent… etc).
  • Songer au métier et à l’environnement professionnel qui vous plairait.
  • Envisager un bilan de compétences si besoin.
  • Suivre une formation qualifiante.
  • Explorer les pistes d’une reconversion.
  • Rechercher un nouvel emploi.

Consacrez du temps avec vous-même afin de prendre du recul sur votre parcours professionnel. Vous pourrez ainsi vous reconnecter à vos aspirations profondes et réfléchir à votre prochaine étape. Il est important d’utiliser le temps nécessaire pour s’interroger avant de prendre une décision. Écoutez votre cœur puis opérez votre transition de manière raisonnée. 

Ce bilan vous conduira peut-être à de simples ajustements ou à un grand bouleversement, ou peut-être à la constatation que, finalement, tout va bien ! 

Dans la vie active, on se laisse parfois embarquer par une routine, au point d’oublier ses propres besoins et envies. Il est sain de faire régulièrement un bilan pour identifier de nouvelles voies propices à son épanouissement. 

Comme le dit la célèbre citation de Confucius : « Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie ».

Si vous avez peur du changement, si vous vous sentez bloqué pour passer à l’action, il est possible de vous libérer émotionnellement de tous vos freins grâce à la méthode NERTI.

En résumé, pour surmonter l’angoisse de reprendre votre job, il vous faut :

  1. Prolonger le lâcher-prise des vacances en mettant en place des rituels de bien-être.
  2. Prévoir une organisation optimisée avec un planning harmonieux et équilibré.
  3. Faire le bilan sur vos motivations au travail.

Quelle est la première clé que vous allez utiliser pour vivre sereinement votre rentrée ? 

Si vous ressentez le besoin d’un petit coup de pouce, programmez un rendez-vous téléphonique avec nos coachs afin de recevoir des conseils sur la méthode antistress la mieux adaptée à votre situation.

Je planifie un rendez-vous   

Laissez votre commentaire ici

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.