Comment aider son ado qui a une phobie scolaire ?

Un nombre croissant d’enfants ont peur d’aller à l’école et cela se remarque surtout chez les adolescents.

Chez ces derniers, la phobie scolaire peut être liée à une forte crainte du jugement de leurs camarades et des enseignants.

Ainsi, on note chez eux une résistance à aller au lycée ainsi qu’une difficulté à établir une relation avec leurs camarades de classe.

Si votre adolescent se retrouve dans une telle situation, voici quelques astuces qui peuvent vous amener à l’aider à surmonter ce problème.

Valorisez l’écoute et la communication avec votre enfant

Ce qu’un parent peut faire, c’est maintenir autant que possible la base d’un dialogue et d’une communication ouverte et spontanée, sans pression ni insistance.

Vous devez amener votre ado à discuter de ses problèmes avec vous.

C’est un lien de confiance qui doit s’établir entre parent et enfant.

Cela vous permettra de cerner exactement ce qui le dérange.

Il est donc primordial aux parents ou tuteurs d’apprendre à valoriser l’écoute et la communication avec les adolescents, en créant un climat positif et accueillant pour comprendre quels peuvent être les véritables malaises.

Les adolescents doivent être écoutés, encouragés et soutenus par la famille et par les enseignants dans les difficultés qu’ils rencontrent à l’école.

Cela peut les aider à faire face aux situations frustrantes avec plus de sérénité.

Comprenez que l’ado ne peut pas exceller dans tout

Ne vous concentrez pas uniquement sur l’apprentissage et les performances scolaires de votre ado.

L’enfant ne peut pas être excellent dans tout ce qu’il fait. Essayez de comprendre de façon réaliste ses dons et ses talents et encouragez-le dans ses passions.

Ainsi, vous pouvez contribuer à améliorer son estime de soi et à le faire se sentir capable d’exceller dans un autre domaine.

Par exemple, vous pouvez lui demander, ce qu’il aimerait faire et ce qui le rend heureux.

Essayez de détecter chez votre enfant ce qui le passionne le plus et encouragez-le sur cette voie.

Discutez avec ses enseignants

Créez une bonne relation avec les enseignants et travaillez ensemble pour encourager votre adolescent à faire face aux situations frustrantes avec plus de confiance et à ne pas se sentir seul.

Demandez chaque fois aux enseignants comment il évolue. Encouragez la réintégration à l’école.

Si vous acceptez avec complaisance la demande d’absence de votre enfant de manière répétée, vous ne faites qu’accroître le problème.

Encouragez vos enfants à se faire des amis

La plupart du temps, les adolescents ont besoin d’un ami en qui ils peuvent avoir confiance et discuter de leur problème.

Demandez à votre enfant d’inviter un camarade à la maison pour les aider à tisser de lien d’amitié.

Encouragez-le à travailler ou à faire des devoirs en groupe avec ses camarades.

Un ami avec qui il joue peut l’aider à avoir confiance en lui et  surmonter le problème.

Amenez votre ado à accepter l’échec

Essayer de protéger votre enfant en toutes circonstances ne l’aide pas toujours.

Les parents sont très effrayés par les échecs de leurs enfants, mais il est important de leur apprendre qu’accepter les défaites signifie comprendre leurs propres erreurs, pour éviter de les refaire et les aider à être plus forts.

Les échecs font partie du processus de la vie.

Amenez votre ado à comprendre qu’échouer est une bonne chose pour l’aider à mieux se relever.

Si le malaise persiste, demandez un soutien psychologique avant qu’il ne compromette sérieusement l’espace relationnel et social de l’enfant qui tente de créer un réseau de soutien entre l’école et la famille.

Pour aller plus loin :