Définition du refus scolaire anxieux (ou phobie scolaire)

Les peurs de l’enfant sont des manifestations normales jusqu’à un certain point. La peur du noir, des fantômes, des animaux, des insectes, des hauteurs sont des peurs qui apparaissent et disparaissent parfois d’elles-mêmes. Mais certaines s’accentuent et se transforment en phobies.

Qu’est-ce que la phobie scolaire, qu’est-ce qui la caractérise ?

Nous essayerons de répondre à ces préoccupations dans cet article.

Qu’est-ce que la phobie scolaire ?

La phobie est une peur exagérée qui devient une obsession et qui survient lorsque l’enfant a une peur excessive même lorsque l’objet de cette angoisse n’est pas présent.

La phobie scolaire (refus scolaire anxieux) est une situation très difficile tant pour l’enfant que pour les parents et les enseignants.

Avant de parler davantage de ce que c’est, voyons ce que ce n’est pas.

Nuance entre phobie scolaire et absentéisme

La phobie scolaire n’est PAS le résultat d’un mauvais enfant, de mauvais parents ou de mauvais professeurs.

Le refus scolaire est « je ne peux pas » et non « je ne veux pas ».

Il ne doit pas être confondu avec l’absence non justifiée à l’école.

Cette dernière étant un comportement dans lequel l’anxiété et la peur excessive de suivre les cours sont absentes et sont souvent associées à un comportement antisocial et à un manque d’intérêt pour son parcours scolaire.

L’enfant souffrant de refus scolaire peut aller à l’école puis, après quelques heures, demander à rentrer chez lui, ou être absent dès le début de la journée.

C’est une phobie et comme toutes les autres, il s’agit d’une réaction excessive de notre corps à une situation.

Bien qu’il n’y ait aucun danger de façon réaliste, notre organisme et notre esprit la traitent comme s’il s’agissait d’une question de vie ou de mort.

La même personne qui éprouve la phobie intensément à ce moment-là, reconnaît quand elle est calme que dans une large mesure sa peur est irrationnelle.

Tout le monde a des peurs irrationnelles.

Pour certains ce sont les hauteurs, pour d’autres les avions, les araignées, les cafards.

Qu’est ce qui caractérise la phobie scolaire

La phobie scolaire se caractérise par des niveaux élevés d’anxiété et de peur d’aller et de rester à l’école, au point que la fréquentation régulière de l’école est considérablement entravée.

Ce trouble concerne 1 à 5 % des enfants d’âge scolaire sans différence de sexe.

Selon certaines études, il semble affecter plus fréquemment les changements développementaux délicats comme le passage à l’école primaire (5-6 ans) et au collège (10-11 ans).

Les filles et les garçons souffrant de phobie scolaire ont des sentiments d’anxiété marqués lorsqu’ils sont à l’école, ainsi que la perspective d’y aller.

De nombreux enfants affectés rapportent que l’inconfort est dû à leur peur de l’échec scolaire, bien que les causes puissent être diverses.

En fait, ce qui caractérise la phobie scolaire, c’est le refus d’aller à l’école, ce qui se traduit parfois par des absences allant jusqu’à plusieurs semaines, voire des mois.

Cet évitement, très typique de cette phobie conduit à des retards au cours pour ce qui concerne les plus petits et à des difficultés logistiques pour ce qui est des parents.

Pour aller plus loin :